🔮 DĂ©cĂšs de la musicienne congolaise Tshala Muana

0
2431

Elisabeth Tshala Muana Muidikayi plus connue sous le nom de Tshala Muana, 64 ans, est décédée tÎt samedi à Kinshasa dans un hÎpital de la place.

L’information est confirmĂ©e par ses proches qui prĂ©cisent qu’elle est morte aprĂšs un malaise.

« Aux petites heures de ce matin, le bon Dieu a pris la dĂ©cision de reprendre la Mamu Nationale Tshala Muana. Que le bon Dieu soit glorifiĂ© pour tous les bons moments qu’elle nous aura fait passer sur cette terre. Adieu Mamu de moi », a publiĂ© sur page Facebook Claude Mashala.

Souffrant depuis quelque temps, Tshala Muana avait recouvré sa santé aprÚs son hospitalisation au Centre Médical de Kinshasa (CMK), et elle avait promis un nouvel album aux mélomanes.

Tshala Muana Ă©tait affectueusement appelĂ©e « la Reine du Mutwashi, la Mamu nationale » parce qu’elle a hissĂ© plus haut le Mutwashi, la danse du folklore luba. Elle Ă©tait Ă  la fois chanteuse, danseuse, productrice, actrice et patronne de l’orchestre « la dynastie Mutwashi ».

Elle avait Ă©galement une casquette politique. De 2000 Ă  2002, elle a siĂ©gé comme dĂ©putĂ©e au sein de l’AssemblĂ©e constituante et lĂ©gislative du Parlement de transition. Avant de devenir plus tard, prĂ©sidente de la Ligue des femmes du parti politique PPRD.

La musicienne connaĂźt le Burkina Faso pour avoir sĂ©journĂ© pendant la rĂ©volution. Elle a Ă©tĂ© reçue en compagnie d’autres cĂ©lĂ©britĂ©s par le PrĂ©sident Thomas Sankara. La musicienne aimait le Burkina. C’est une Ă©vidence. Tshala Muana a d’ailleurs chantĂ© en moorĂ©. Elle a aussi repris la chanson « Baba Moussa » de Tidiane Coulibaly. Tshala Muana a reçu un KundĂ© d’honneur en 2010.

La musicienne laisse derriÚre elle un héritage musical trÚs riche constitué des chansons de bonne facture comme Malu, Mutwashi, Tshanza, lekela Muadi et autres.

Bruno Bayala

Laisser un commentaire