🔮 Culture – « Il n’y aura pas de FESPACO au rabais », Moussa Alex Sawadogo, DĂ©lĂ©guĂ© gĂ©nĂ©ral du FESPACO

0
482

La biennale du cinĂ©ma panafricain, FESPACO, se tiendra du 25 fĂ©vrier au 4 mars 2023 malgrĂ© le contexte sĂ©curitaire et ce, avec tout l’enthousiasme que pourrait engendrer le Festival. Une preuve de rĂ©silience, selon le DĂ©lĂ©guĂ© gĂ©nĂ©ral du FESPACO, qui a dĂ©voilĂ© ce jeudi 1 dĂ©cembre les contours de la 28ė Ă©dition du Festival Panafricain du CinĂ©ma et de la tĂ©lĂ©vision de Ouagadougou.

« Il n’y aura pas de FESPACO au rabais, il y aura un FESPACO adaptĂ©, recentrĂ© au niveau des professionnels avec l’implication du public », a indiquĂ© Moussa Alex Sawadogo, DĂ©lĂ©guĂ© gĂ©nĂ©ral du FESPACO.

 

Avec 1 142 films enregistrĂ©s dont 84 du Burkina, l’édition Ă  venir se doit d’ĂȘtre un vecteur de paix selon ses organisateurs. D’oĂč le thĂšme retenu, « CinĂ©mas d’Afrique et culture de la paix ». Le visuel de cette Ă©dition est constituĂ© d’un portrait «Sarraouinia» qui veut dire « reine » en dialecte Haoussa. Une maniĂšre de rendre hommage Ă  toutes les « amazones du septiĂšme art africain », qui participent au rayonnement de la culture continentale.

La derniÚre édition du FESPACO, la 27e,  tenue du 16 au 24 octobre 2021, avait elle connu un report de sa programmation initiale qui était du 27 février au 6 mars 2021, due à la pandémie du Covid-19.

Yaya Diomandé & Moumouni Tamboura

Laisser un commentaire