🔮 Lutte contre le cancer : des femmes dĂ©pistĂ©es Ă  Koudougou

0
257

L’initiative d’aide au dĂ©veloppement local, IDL, Ă  travers son concept ‘’un sourire sur chaque visage’’, a menĂ© une campagne de dĂ©pistage du cancer du col de l’utĂ©rus et du sein Ă  Koudougou du 17 au 19 novembre.

Cette activitĂ© a permis de contrĂŽler prĂšs de 200 femmes. Une dizaine de cas suspects a Ă©tĂ© dĂ©tectĂ©e et sera prise en charge. Une cĂ©rĂ©monie a clos la campagne samedi dernier Ă  Koudougou Ă  la maison d’arrĂȘt et de correction

 

Ce sont 192 femmes qui ont Ă©tĂ© touchĂ©es par cette campagne de 72h de l’IDL (initiative d’aide au dĂ©veloppement local) qui entend ainsi participer Ă  l’épanouissement des femmes Ă  travers la sensibilisation, la formation Ă  l’auto palpation et au dĂ©pistage du cancer du sein et de l’utĂ©rus.

 »Que toutes les femmes sachent que le dĂ©pistage est le seul geste permettant de freiner le cancer. Nous leur avons appris l’auto-palpation pour dĂ©tecter le cancer du sein. Le plus important au-delĂ  de tout ça, qu’elles sachent qu’elles ne sont pas seules dans ce qu’elles pourront traverser au cas oĂč elles seraient dĂ©tectĂ©es positives. Au-delĂ  d’avoir la maladie, il y a une vie autour d’elles car des gens sont prĂȘts Ă  les accompagner’’, soutient Eva Francine Bayala, coordonnatrice de ‘’ un sourire sur chaque visage.

Cet accompagnement  permettra aux 11 femmes suspectĂ©es d’ĂȘtre suivies. Selon Aboubacar Bambara cancĂ©rologue, ‘’toutes celles qui ont Ă©tĂ© dĂ©pistĂ©es avec des cas suspects ou Ă  confirmer seront prises en charge par nos Ă©quipes de Ouaga en association avec celles de Koudougou. C’est l’une des particularitĂ©s de cette campagne’’.

 

Des femmes dĂ©tenues ont aussi bĂ©nĂ©ficiĂ© du dĂ©pistage. A ce propos, l’administration du service pĂ©nitencier a saluĂ© cette approche. Issouf KousoubĂ©, directeur adjoint de la maison d’arrĂȘt et de correction de Koudougou a appelĂ© l’association Ă  songer aux autres femmes incarcĂ©rĂ©es dans toutes les maisons d’arrĂȘt et de correction du Burkina Faso.

 

A l’occasion, les organisateurs ont rendu visite aux dĂ©tenus de la maison d’arrĂȘt et de correction de Koudougou. Ils sont prĂšs 350 dans un espace amĂ©nagé  pour accueillir seulement 120 personnes. L’association a promis y revenir bientĂŽt leur apporter une aide.

Sabouna Ouédraogo

Laisser un commentaire