🔮 ALERTE DĂ©cĂšs d’une patiente au CHU de Tengandogo : une enquĂȘte est ouverte (CommuniquĂ©)

0
2872

Le ministĂšre de la SantĂ© a annoncĂ©, samedi, des investigations sur les circonstances du dĂ©cĂšs d’une patiente au Centre Hospitalier Universitaire de Tengandogo.

En attendant les rĂ©sultats de cette enquĂȘte, le ministĂšre de la SantĂ© a dĂ©menti la version relayĂ©e sur les rĂ©seaux sociaux et qui « fait Ă©tat de ce que la patiente serait tombĂ©e de son lit ».

« (
) Une sage-femme d’État, une aide-soignante, une fille de salle et un vigile du Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Tengandogo ont Ă©tĂ© agressĂ©s par arme blanche par un accompagnateur d’une patiente dĂ©cĂ©dĂ©e », explique le ministĂšre et ajoute que « trois de ces quatre agents, griĂšvement blessĂ©s, sont actuellement pris en charge par les Ă©quipes du CHU de Tengandogo ».

Tout en rĂ©affirmant sa solidaritĂ© avec le personnel du CHU de Tengandogo et l’ensemble des agents de santĂ© du Burkina, Robert Lucien Kargougou a souhaitĂ© prompt rĂ©tablissement aux blessĂ©s.

Il a Ă©galement, dans le communiquĂ© de presse, condamnĂ© « fermement cet acte inacceptable de violence… »

Une dĂ©lĂ©gation ministĂ©rielle composĂ©e du ministre de la SantĂ©, celui de la Fonction publique et le porte-parole du gouvernement, a effectuĂ© samedi le dĂ©placement au CHU de Tengandogo pour s’enquĂ©rir des nouvelles des blessĂ©s.

Adam’s Kaled OuĂ©draogo

Laisser un commentaire