🔮 ALERTE – Ukraine: La ville de Kherson, reprise par les troupes de Kiev, est privĂ©e d’électricitĂ©

0
903

Des soldats ukrainiens avançant vers la ville de Kherson, Ă©vacuĂ©e par les forces de Moscou jeudi, ont racontĂ© vendredi Ă  l’Agence France-Presse (AFP) leur parcours Ă  haut risque et leur soulagement en arrivant dans la ville jusqu’ici aux mains de l’armĂ©e russe.

« Nous voyons des visages avenants, souriants, des fleurs, des serviettes brodĂ©es avec lesquelles on accueille nos vĂ©hicules », a dĂ©crit par tĂ©lĂ©phone AndriĂŻ Jolob, commandant d’une unitĂ© mĂ©dicale qui se trouvait alors Ă  une cinquantaine de kilomĂštres de Kherson.

Un autre soldat ukrainien a tĂ©moignĂ© juste aprĂšs ĂȘtre entrĂ© dans la ville et a partagĂ© avec l’AFP des vidĂ©os qu’il a enregistrĂ©es Ă  l’approche de la ville. Sur l’une d’elles, on peut voir une jeune femme dans la campagne crier « Gloire Ă  l’Ukraine !  » et envoyer des baisers en direction de la voiture militaire.

Sur une autre vidĂ©o, des dizaines de civils accueillent la voiture avec des applaudissements et des bouquets, aux cris de « Nos sauveteurs !  », prĂšs d’un arrĂȘt de bus sur lequel flotte le drapeau national. « C’est partout comme ça », assure ce militaire qui souhaite rester anonyme.

« Notre ennemi est habile et dangereux. Cette avancĂ©e qu’on voit maintenant et la fuite des occupants vers le Dniepr, c’était vraiment une surprise pour chacun de nous », commente AndriĂŻ Jolob. S’il Ă©prouve de la « joie », il mĂ©nage ses attentes et reste « mĂ©fiant », comme ne cessent de le recommander les autoritĂ©s ukrainiennes, qui redoutent un piĂšge dans le repli des forces russes.

Le danger omniprĂ©sent est, selon lui, celui des mines posĂ©es par l’armĂ©e russe avant son dĂ©part et celui des munitions non explosĂ©es, qui peuvent se dĂ©clencher Ă  tout moment.

Laisser un commentaire