🔮 ALERTE – SidsorĂ© et 2 autres capitaines proches de Damiba extradĂ©s Ă  Ouagadougou ?

0
14169

L’information est sur toutes les lĂšvres dans  les milieux diplomatiques sous-rĂ©gionaux. Le Togo aurait remis aux nouvelles autoritĂ©s burkinabĂš les trois pilotes capitaines dissidents qui avaient suivi Paul-Henri Damiba dans son exil au Togo suite au coup d’Etat qui l’a renversĂ© les 29, 30 septembre et 1er octobre derniers.

Il s’agit des capitaines SidsorĂ© Abdoul Kader OuĂ©draogo, Hassan Salem Diallo et Didas Charles OuĂ©draogo, tous des pilotes d’hĂ©licoptĂšres de l’armĂ©e de l’air burkinabĂš.

Selon les sources de OmĂ©ga mĂ©dias, les autoritĂ©s togolaises soupçonnent ces officiers de comploter depuis LomĂ© pour la dĂ©stabilisation du nouveau pouvoir burkinabĂš. Des messages interceptĂ©s par les hommes du PrĂ©sident Ibrahim TraorĂ© auraient trahi les trois capitaines sur leurs intentions d’en dĂ©coudre avec le MPSR II. Ce qui aurait poussĂ© LomĂ© Ă  les renvoyer dans leur pays. AussitĂŽt arrivĂ©s Ă  Ouagadougou il y a trois jours, les trois jeunes officiers auraient Ă©tĂ© placĂ©s en rĂ©sidence surveillĂ©e. RĂ©putĂ©s trĂšs proches de Damiba, ils avaient Ă©tĂ© trĂšs actifs dans la prise de pouvoir de ce dernier en janvier 2022. D’ailleurs, c’est le capitaine SidsorĂ© qui avait lu Ă  la tĂ©lĂ©vision nationale, la premiĂšre dĂ©claration de proclamation du MPSR.

Ayant choisi le camp de Damiba contre le Capitaine TraorĂ©, ce sont eux qui avaient pilotĂ© l’hĂ©licoptĂšre MI 171 de l’armĂ©e burkinabĂš ayant permis Ă  l’ancien PrĂ©sident de se rĂ©fugier au Togo.

L’appareil MI 171, avait rejoint sa base le lendemain à l’aide d’autres pilotes.

Lamine Traoré

Laisser un commentaire