🔮 Education : La CEDEAO donne un peu plus de 134 000 000 Franc CFA au systĂšme Ă©ducatif burkinabĂš

0
1853

La CEDEAO soutient le systĂšme Ă©ducatif burkinabĂš Ă©branlĂ© par l’hydre terroriste. Le reprĂ©sentant rĂ©sident de l’organisation sous rĂ©gionale a remis ce vendredi 4 novembre aux autoritĂ©s, un chĂšque d’une valeur de plus de 134 000 000 Franc CFA pour renforcer la rĂ©silience du systĂšme Ă©ducatif BurkinabĂš en cette pĂ©riode de crise sĂ©curitaire.

200 000 dollars amĂ©ricain soit un peu plus de 134 000 000 Franc CFA, c’est la somme qu’offre la CEDEAO au Burkina pour renforcer son systĂšme Ă©ducatif en cette pĂ©riode de crise sĂ©curitaire. Un don qui s’inscrit dans le plan d’action de lutte de l’organisation sous rĂ©gionale contre le terrorisme.

« C’est pour aider Ă  gĂ©rer la situation des enfants qui ne vont pas Ă  l’école, les enfants dĂ©placĂ©s internes. Nous savons que c’est deux trois fois rien, par rapport au besoin rĂ©el, mais nous voulons aussi que le monde entier sache que nous, CEDEAO, faisons notre part d’efforts avant d’aller demandĂ© aux autres », a expliquĂ© TiĂ©na Coulibaly, reprĂ©sentant rĂ©sident de la CEDEAO au Burkina.

A la date du 7 octobre dernier, le Burkina enregistrait 4 609 Ă©tablissements scolaires fermĂ©s du fait de l’insĂ©curitĂ©. Et cet appui de la CEDEAO est une vĂ©ritable bouffĂ©e d’oxygĂšne. D’ailleurs, le SĂ©crĂ©taire gĂ©nĂ©rale du dĂ©partement des affaires Ă©trangĂšres, rĂ©ceptionnaire du chĂšque, assure de son bon usage.

« Il est certain, que ce montant qui nous a Ă©tĂ© allouĂ© sera utilisĂ© pour soutenir les efforts des autoritĂ©s, pour faire en sorte qu’il n’ait pas de gĂ©nĂ©ration sacrifiĂ©e ; pour faire en sorte que les Ă©lĂšves puissent continuer de suivre [les cours] (
) malgrĂ© la situation sĂ©curitaire qui est prĂ©occupante », s’est exprimĂ© SaĂŻdou Zongo, SecrĂ©taire gĂ©nĂ©ral du ministĂšre des Affaires Ă©trangĂšres.

Ce don s’inscrit dans un plan d’action de lutte contre le terrorisme de la CEDEAO. Un plan nĂ© du sommet des chefs d’Etat du 14 septembre 2019, Ă  Ouagadougou qui annonçait dĂ©jĂ  un milliard de dollars sur quatre ans, pour combattre ce flĂ©au. AprĂšs le Burkina, le Nigeria, le Niger et le Mali vont recevoir Ă  leur tour, cette assistance financiĂšre destinĂ©e Ă  l’éducation.

Yaya Diomandé

Laisser un commentaire