🔮BrĂ©sil : Lula da Silva remporte l’Ă©lection prĂ©sidentielle face Ă  Bolsonaro

0
815

Avec 50,9% des voix, Lula le candidat de gauche arrive de justesse en tĂȘte au second tour de l’Ă©lection prĂ©sidentielle brĂ©silienne. Il bat ainsi le prĂ©sident sortant d’extrĂȘme droite Jar Bolsonaro qui a lui obtenu 49,17%. C’est l’Ă©cart le plus serrĂ© entre deux finalistes de la prĂ©sidentielle depuis le retour Ă  la dĂ©mocratie aprĂšs la dictature militaire.

Vague de rĂ©action des chefs d’État prĂȘts Ă  travailler avec Lula

« Ensemble, nous allons unir nos forces pour relever les nombreux dĂ©fis communs et renouer le lien d’amitiĂ© entre nos deux pays », a Ă©crit sur Twitter Emmanuel Macron quelques minutes aprĂšs la proclamation des rĂ©sultats.

Le chef de la diplomatie europĂ©enne, Josep Borrell n’est pas restĂ© en marge. Il a fĂ©licitĂ© Lula, vainqueur de l’Ă©lection prĂ©sidentielle brĂ©silienne, se disant « impatient » de travailler avec son gouvernement pour renforcer les relations entre l’UE et le BrĂ©sil.

Le prĂ©sident amĂ©ricain, Joe Biden, a Ă©galement rĂ©agi : « J’adresse mes fĂ©licitations Ă  Luiz Inacio Lula da Silva pour son Ă©lection Ă  la prĂ©sidence du BrĂ©sil Ă  la suite d’Ă©lections libres, justes et crĂ©dibles », a-t-il dĂ©clarĂ©, dans un communiquĂ©. Il dit avoir « hĂąte de travailler » avec lui « pour poursuivre la coopĂ©ration entre nos deux pays ».

Le prĂ©sident russe Vladimir Poutine a fĂ©licitĂ© Lula et a dit souhaiter dĂ©velopper avec lui une « coopĂ©ration constructive », a indiquĂ© le Kremlin. « Les rĂ©sultats de l’Ă©lection ont confirmĂ© votre grande autoritĂ© politique. J’espĂšre qu’en fournissant des efforts conjoints nous ferons en sorte de poursuivre le dĂ©veloppement d’une coopĂ©ration russo-brĂ©silienne constructive dans tous les domaines », a dĂ©clarĂ© Vladimir Poutine dans un tĂ©lĂ©gramme adressĂ© Ă  Lula, selon la prĂ©sidence russe.

Retour historique pour une alliance de gouvernance

C’est un come-back historique pour Lula, ancien syndicaliste de 77 ans, qui dĂ©butera le 1er janvier son troisiĂšme mandat, 12 ans aprĂšs avoir quittĂ© le pouvoir sur une popularitĂ© record (87%). Mais aussi aprĂšs ĂȘtre passĂ© 580 jours par la case prison, aprĂšs des condamnations pour corruption finalement annulĂ©es pour vice de forme.

Lula va devoir composer avec un Parlement qui penche clairement Ă  droite et devra nouer des alliances pour gouverner. Jair Bolsonaro pour rappel est le premier prĂ©sident qui s’est prĂ©sentĂ© Ă  un second mandat dans lequel il n’a Ă©tĂ© rĂ©Ă©lu depuis le retour Ă  la dĂ©mocratie en 1985. Sa rĂ©action est donc trĂšs attendue : aprĂšs avoir lancĂ© des attaques incessantes contre le systĂšme « frauduleux » des urnes Ă©lectroniques, il a affirmĂ© vendredi dernier : « celui qui a le plus de voix gagne. C’est la dĂ©mocratie » – sans convaincre.

Bruno Bayala

Laisser un commentaire