🔮 URGENT GaskindĂ© – 11 soldats tuĂ©s, 28 blessĂ©s et une cinquantaine de civils disparus. (Gouvernement)

0
80

24h aprĂšs l’attaque du convoi de ravitaillement Ă  destination de Djibo, le gouvernement Ă©tabli le bilan comme suit: 11 soldats tuĂ©s, 28 blessĂ©s et une cinquantaine de civils disparus.

« Le bilan provisoire est de 11 corps de militaires retrouvĂ©s, 28 blessĂ©s dont 20 militaires, 01 VDP et 07 civils », a indiquĂ©, mardi soir, le gouvernement. Il prĂ©cise qu’une cinquantaine de civils sont aussi portĂ©s disparus et que les recherches se poursuivent.

« EscortĂ© par le 14Ăšme rĂ©giment interarmes, le convoi a Ă©tĂ© attaquĂ© par des terroristes prĂšs de la localitĂ© de GaskindĂ© (province du Soum, rĂ©gion du Sahel) ce 26 septembre 2022 », explique le communiquĂ© qui poursuit que l’attaque a Ă©galement causĂ© d’importants dĂ©gĂąts matĂ©riels.

Gaskindé !

Cette localitĂ© de la province du Soum (Sahel), a plusieurs fois Ă©tĂ© le thĂ©Ăątre d’attaques des groupes armĂ©es terroristes.

Mi-juin 2019, des individus armĂ©s ont tendu Ă  une unitĂ© du Groupement des forces antiterroristes (GFAT) au niveau de GaskindĂ© non loin de Namsiguia. L’attaque avait fait au moins 1 mort et de nombreux blessĂ©s dans les rangs des FDS.

C’est aussi dans cette commune rurale que Oumarou Dicko, dĂ©putĂ©-maire de Djibo et ses compagnons de route ont Ă©tĂ© tuĂ©s le 3 novembre 2019 dans une embuscade.

Enlevé le 11 août 2020 à Gaskindé par individus armés de kalachnikov, entre Namsiguia et Djibo, Souaibou Cissé, le grand Imam de Djibo a été retrouvé mort le 15 août 2020.

Plus rĂ©cemment, soit le 24 avril 2022, c’est le dĂ©tachement militaire de GaskindĂ© qui est visĂ© par une attaque causant la mort d’au moins une dizaine de personnes dont 5 militaires.

Lamine Traoré

Laisser un commentaire