🔮 Terrorisme – « Nous connaissons comment faire la guerre trĂšs bien ». (Damiba Ă  New York)

0
123

Damiba rĂ©pondant aux prĂ©occupations des BurkinabĂš de New York sur l’équipement et les questions d’armement des militaires n’est pas passĂ© par le dos de la cuillĂšre. Pour le lieutenant-colonel, ce sont des questions sensibles qui ne doivent pas ĂȘtre traitĂ©es sur la place publique.

« Nos moyens, laissez-nous gĂ©rer. C’est notre domaine », a rĂ©agi le PrĂ©sident Damiba et d’ajouter: « nous connaissons comment faire la guerre trĂšs bien. Il faut nous permettre de mener la guerre. Si ce n’est pas bien on n’aura pas besoin que quelqu’un nous dise ce qu’il faut faire ».

Et au lieutenant-colonel de rassurer: « si nous n’avons pas les rĂ©sultats que nous cherchons, on assumera les consĂ©quences ».

« Le fait de dire que nous avons des avions ça va amener l’ennemi Ă  tout faire pour Ă©viter que les avions ne le gagnent », a expliquĂ© Paul-Henri Damiba et d’indiquer: « nous avons toujours eu des avions au Burkina mais nous avons banalisĂ© parce qu’on a compris que ce n’était pas trĂšs efficace dans la lutte contre le terrorisme », a-t-il dit.

« Nous avons eu une transition en 2014 et nos matĂ©riels militaires ont Ă©tĂ© exposĂ©s Ă  la place de la nation. Ça ce n’est pas normal », a dĂ©plorĂ© le PrĂ©sident du Faso. « Ce que nous avons comme matĂ©riel, nous, on ne veut pas que l’ennemi sache ce que nous avons », a-t-il notĂ©. « Tout ne doit pas ĂȘtre portĂ© Ă  la connaissance du public », a dĂ©clarĂ© le lieutenant-colonel.

Lamine Traoré

Laisser un commentaire