🔴 ALERTE – #Procès_Dabo Boukary : Une autre victime, Rasmanè Beogo, étudiant en 5e année de médecine en 1990, charge l’accusé Bamba Mamadou dans son prétendu rôle « d’indique », des militaires au sein de l’université

 

Rasmanè Beogo dit avoir été « brièvement interpellé » par le sergent chef Maïga, qui était accompagné de Mamadou Bamba.

« C’est un responsable de l’ANEB », aurait indiqué Mamadou Bamba à Maïga, le 17 mai 1990, à la vue de Rasmanè Beogo, à en croire la victime.

Rasmanè Beogo dit avoir été par la suite conduit par Maïga à la sûreté de l’Etat, actuelle direction générale de la police nationale, où il passera quelques heures, avant d’être libéré.

« Je ne me reconnais pas dans les déclarations de Rasmanè Beogo », s’est défendu Mamadou Bamba.

Yaya Diomandé & Ibrahim Niaoné

Laisser un commentaire