🔮 ALERTE – Au moins 90 prĂ©sumĂ©s terroristes neutralisĂ©s, dont des cadres, en un mois. (ArmĂ©e)

 

L’armĂ©e a annoncĂ©, mardi, la neutralisation d’au moins 90 prĂ©sumĂ©s terroristes, dont des cadres, dans la pĂ©riode allant du 15 aoĂ»t au 15 septembre lors « d’importantes actions offensives » dans les rĂ©gions du Sahel, de l’Est, de la Boucle du Mouhoun, des Hauts-Bassins, du Centre-Sud et du Centre-Est.

Selon le bilan mensuel de l’armĂ©e, « suite Ă  l’attaque Ă  l’engin explosif improvisĂ© qui a visĂ© un vĂ©hicule civil le 5 septembre 2022 et ayant fait 35 morts, les forces armĂ©es nationales, en coordination avec les services de renseignement ont menĂ© une sĂ©rie de ripostes sur les bases terroristes de SoboulĂ©, Gargabouli, Tondiata, Taouremba et Ouendopoli (province du Soum, RĂ©gion du Sahel) sur lesquelles les auteurs de l’attaque s’étaient repliĂ©s ».

« La brutalitĂ© des feux, combinĂ©e Ă  l’effet de surprise, a permis de dĂ©truire plusieurs de ces bases et portĂ© un grand coup Ă  l’organisation terroriste agissant dans la zone », peut-on lire dans le communiquĂ© qui poursuit qu’au moins une cinquantaine de combattants terroristes ont Ă©tĂ© neutralisĂ©s et d’importants matĂ©riels dĂ©truits.

« Suite Ă  l’embuscade menĂ©e contre la patrouille envoyĂ©e en renfort du dĂ©tachement de DĂ©ou, les forces armĂ©es nationales ont lancĂ© une riposte qui a permis de neutraliser plusieurs terroristes dont des cadres »

« Une importante base terroriste a Ă©galement Ă©tĂ© dĂ©truite lors d’une action des Forces SpĂ©ciales dans la localitĂ© de Soam (Province du Gourma, rĂ©gion de l’Est) le dimanche 28 aoĂ»t 2022 », indique l’armĂ©e. Selon elle, une vingtaine de terroristes ont Ă©tĂ© neutralisĂ©s au cours de l’assaut et des opĂ©rations de ratissage.

« Plusieurs autres actions de ciblage ont concernĂ© les groupes terroristes agissant dans les rĂ©gions du Sahel, de la Boucle du Mouhoun, des Hauts Bassins du Centre-sud et du Centre-Est. Ces actions ont permis de neutraliser des dizaines de terroristes et d’interpeller d’autres », prĂ©cise le communiquĂ©.

 

Quid de la situation dans les Banwa?

L’armĂ©e explique que depuis quelques semaines, la province des Banwa (Boucle du Mouhoun) est en proie Ă  des incursions rĂ©currentes d’élĂ©ments de groupes armĂ©s terroristes. « En plus des actions de harcĂšlement et des menaces contre les populations, des actions de destruction d’infrastructures ainsi que des pillages ont Ă©tĂ© enregistrĂ©s », affirme l’armĂ©e.

Selon le communiqué, les forces armées ont mené des opérations de recherche et de ciblage qui ont permis de détruire certaines bases de groupes terroristes.

« La combinaison des moyens terrestres, aĂ©riens et de renseignements a permis, au cours du mois Ă©coulĂ©, de porter de sĂ©rieux coups aux groupes armĂ©s notamment au Sahel, au Nord et Ă  l’Est », indique l’état-major. Il ajoute que ces actions, qui visent Ă  dĂ©sorganiser ces groupes, ont permis d’instaurer une certaine accalmie dans plusieurs zones mĂȘme si l’on a constatĂ© un mouvement de la menace vers d’autres localitĂ©s.

« La tendance Ă  la baisse du nombre d’incidents sĂ©curitaires constatĂ©e le mois prĂ©cĂ©dent s’est confirmĂ©e au cours du mois Ă©coulĂ©. Aussi, le retour de populations dans certaines localitĂ©s, notamment Ă  l’Est, s’est poursuivi sous l’encadrement des unitĂ©s engagĂ©es sur le terrain », rassure l’armĂ©e.

 

Lamine Traoré

Laisser un commentaire