Burkina : l’association « Wassa jeunesse éducation et patriotisme » célèbre l’excellence scolaire

L’association Wassa jeunesse éducation et patriotisme a magnifié l’excellence scolaire à travers la remise de prix à des élèves qui se sont illustrés à l’issue de l’examen du BEPC, session 2022. Ils sont au total 4 élèves, dont deux filles qui ont été primés ce samedi 17 septembre à Ouagadougou par cette association.

Le 1er, Fharid Sanon avec une moyenne de 18,80/20 au BEPC, a reçu un ordinateur, une clé USB plus une attestation. La 2ième, Océane Nabelema, avec une moyenne de 17,92/20 au BEPC a reçu un ordinateur portable, une clé USB plus une attestation. Le 3ième, Rachid Gouba, avec une moyenne de 17,83/20 au BEPC a reçu une assurance santé d’une année plus une attestation. La 4ième quant à elle a reçu une bourse d’étude de 3 ans, elle a obtenu une moyenne de 15,15/20 au BEPC.

Fharid Sanon, qui a reçu le 1er prix, traduit toute sa reconnaissance à l’endroit de cette association. Il indique que ce prix sera certainement un apport pour l’atteinte de ses objectifs scolaires. « je remercie extrêmement l’association pour ce prix. Cet ordinateur me permettra de faire des recherches, me facilitera la tâche lors des travaux d’exposé et dans bien d’autres choses », confie le lauréat.

Ces candidats représentent les meilleurs moyennes retenues après sélection de plusieurs dossiers. Un appel à candidature avait été lancé sur la page Facebook de l’association le 13 juin 2022. Des admis au BEPC, session 2022 y ont postulé avec leurs relevés de notes. L’objectif à travers cette démarche est de promouvoir une éducation de qualité et inciter à la recherche de l’excellence chez les autres élèves.

« Nous sommes malheureusement dans une société où la morale est en train d’agoniser, où le gain facile est convoité », a déploré Amadou Sissoko, président de l’association « Wassa jeunesse éducation et patriotisme ». Pour lui, il faut en plus de la critique, ajouter les actes et c’est le credo de leur association. « Nous à notre niveau, nous avons jugé bon de joindre les actions à la critique. Nous sommes convaincus que la jeunesse a un rôle important à jouer dans l’essor d’une société beaucoup plus éduquée moralement, beaucoup plus sensibilisée. » a indiqué son président.

L’association « Wassa jeunesse éducation et patriotisme » existait de façon informelle depuis 2017. Elle a été créée, selon son président, pour apporter une contribution à l’éducation civique et morale de la jeunesse burkinabè. Pour y parvenir, elle a créé une page Facebook qui porte le nom de l’association et des thématiques y sont abordées, en lien avec les maux qui minent la société. Elle dispose également d’une chaîne youtube du nom de Wassa TV, qui diffuse des vidéos de sensibilisation. L’association Wassa jeunesse éducation et patriotisme a obtenu son recipicé en 2021 et n’est pas à sa première activité.

Elle a organisé courant cette année, en collaboration avec une agence de l’événementielle, une compétition musicale de rap sur des thèmes tels que le patriotisme, l’extrémisme violent, la promotion et la protection des droits des enfants et des femmes.

Abdoul Aziz Zoulabou

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire