🔴Football : « Je laisse les gens me juger » Babayouré Sawadogo

Babayouré Sawadogo a été auteur d’une séance de tirs au but héroïque face à l’Ashanti Kotoko du Ghana dimanche en match retour des préliminaires de la Ligue des Champions. Le gardien de but burkinabè a stoppé deux tirs et réussi celui qui a envoyé le RCK au deuxième tour.

Interrogé par Oméga Médias après la qualification, le gardien indique retenir l’essentiel, la qualification.

« Je remercie Dieu parce que j’ai pu faire des arrêts pour permettre à mon équipe de se qualifier pour le second tour. C’est l’essentiel. Maintenant, je laisse les gens me juger parce qu’il y a des personnes qui disent que je ne suis pas bon aux tirs au but alors que d’autres pensent le contraire. Ils vont juger d’eux même, moi je continue de travailler pour montrer de quoi je suis capable» a déclaré le champion du Burkina Faso.

Babayouré Sawadogo a essuyé de nombreuses critiques après la CAN au Cameroun. Entré pour la séance des tirs au but à la place de Farid Ouédraogo blessé lors de la petite finale, le portier de 33 ans n’avait stoppé aucun tir, suscitant la fameuse expression dont lui-même utilise, « Babayouré gandé», Babayouré, couche toi.

Lors de la supercoupe AJSB, son équipe le RCK s’était inclinée aux tirs au but devant l’AS Douanes.

En août dernier, l’entraîneur des Etalons locaux Oscar Barro avait dû le remplacer par Mohamed Zegué Traoré, avant la séance des tirs aux buts contre la Côte d’Ivoire, finalement perdu par le Burkina Faso.

Dimanche au stade Baba Yara de Kumassi, Babayouré Sawadogo a montré un autre visage, en stoppant deux tirs avant de marquer celui de la qualification.

Le portier n’a d’ailleurs jamais perdu dans ce stade. Lors des éliminatoires du CHAN 2018, les Etalons locaux avec Babayouré Sawadogo comme capitaine avaient battu le Ghana 1-0 au Baba Yara stadium pour se qualifier.

En septembre 2020, le Burkina Faso avait battu une fois de plus le Ghana, en match aller du dernier tour qualificatif du CHAN au Cameroun avec Babayouré Sawadogo dans les buts et comme capitaine.

Bernabé Kabré

Laisser un commentaire