Mica 2023 : les inscriptions sont ouvertes du 15 septembre 2022 au 15 janvier 2023 uniquement en ligne

Les inscriptions pour la 21e édition du Marché international du cinéma et de la télévision africains (Mica) sont officiellement ouvertes du 15 septembre 2022 au 15 janvier 2023 uniquement en ligne et en remplissant un formulaire d’inscription sur le site du Fespaco ( www.fespaco.org). L’annonce a été faite le jeudi 15 septembre 2022 par le délégué général du FESPACO Alex Moussa Sawadogo au cours d’un déjeuner de presse à Ouagadougou.

Rendez-vous entre producteurs, distributeurs, diffuseurs et porteurs de projets cinématographiques et télévisuels, la 21e édition du Marché international du cinéma et de la télévision africains (Mica) se tiendra du 26 février au 03 mars 2023 à Ouagadougou. Pour la location de salles, de stands ainsi que pour pouvoir s’inscrire sur le catalogue film ou sur le catalogue société de cette 21e édition, il faut s’inscrire en ligne. Pour ce faire il suffit de remplir un formulaire d’inscription disponible sur le site du FESPACO www.fespaco.org

Aucune inscription ne sera acceptée directement dans les bureaux, a souligné Moussa Sawadogo délégué général du FESPACO. « Toutes les inscriptions se feront en ligne si les producteurs ou les réalisateurs locaux ou nationaux ont des difficultés qu’ils n’hésitent pas à nous contacter en ligne ou par mail ou par d’autres moyens de communication », a-t-il indiqué.

A l’instar des éditions précédentes, cette 21e édition offre l’occasion de faire des rencontres d’affaires. Aussi plusieurs espaces d’échanges dédiés notamment aux rencontres B to B, présentations de projets de film et plateformes de diffusions sont prévus.

Le visuel de la 21e édition a été également présenté aux journalistes au cours de ce déjeuner de presse. Une occasion pour le délégué général du FESPACO, d’inviter les partenaires à accompagner le MICA malgré la situation difficile du moment. « Nous avons besoins dans ces moments difficiles de se donner la main. Se donner la main (…) pour montrer que le Burkina notre chère pays qui vit les moments difficiles peut résister à tous ces maux », a déclaré le délégué général du Fespaco.

Créé en 1983, après le Fespaco, le Mica permet de mettre en relation commerciale des porteurs de projets ou d’œuvres cinématographiques et audiovisuels (distributeurs et producteurs de films) et acheteurs (plateformes de streaming, télévisions, festivals…).

Valerie Gueré

 

Laisser un commentaire