TIC et éducation : les autorités gouvernementales sur le chantier des travaux d’interconnexion des IESR

La ministre de la Transition Digitale, des Postes et des Communications Electroniques digitale Aminata Zerbo et le ministre en charge de l’Enseignement supérieur, Pr Frédéric Ouattara se sont réjouis jeudi de l’état d’avancement des travaux de raccordement des instituts d’enseignement supérieur et de recherche (IESR) au réseau de transport du Cloud gouvernemental (G-Cloud).

Ces travaux devront permettre de réaliser la conception et la mise en œuvre d’un réseau de communication électronique pour l’interconnexion des IESR.

Les deux ministres ont exprimé leur satisfaction à l’issue d’une sortie terrain effectuée dans la matinée du jeudi 1er septembre 2022 sur le site des travaux de raccordement des IESR au réseau de transport du Cloud gouvernemental (G-Cloud).

Le taux de réalisation des travaux est estimé à environ 60%, selon l’Agence Nationale de Promotion des Technologies de l’information et de la communication (TIC).

L’installation de la fibre optique dans les universités et instituts publiques s’inscrit dans la dynamique de l’amélioration de la qualité de la formation et de la recherche des étudiants, selon la Ministre de la transition digitale. « C’est un important projet qui s’inscrit dans le cadre des projets structurants du numérique qu’on veut dans tous les secteurs et qui est la concrétisation de l’ambition affichée de nos plus hautes autorités de faire du numérique un développement socioéconomique de notre pays », a indiqué la ministre.

Le ministre de l’enseignement supérieur a, quant à lui, dit être convaincu que ce projet va permettre aux étudiants de mieux apprendre dans ce contexte sécuritaire difficile que connait le Burkina. « Il est important qu’on leur facilite la tâche. Dans le cadre du système LMD, il y a une autoformation qui doit se faire. Nous sommes convaincus et certains que ce projet va permettre aux étudiants de mieux apprendre. Et dans le contexte de sécurisation de notre pays, le numérique joue un rôle important », a souligné le Pr Frédéric Ouattara.

Les deux ministres ont jugé satisfaisant l’avancement des travaux d’installation de la fibre optique. Ces ouvrages devraient être livrés d’ici la rentrée prochaine. Cependant, ils ont été informés des difficultés en lien notamment avec le retard de livraison de certains équipements du fait du conflit russo-ukrainien.

Neimata Kaboré et Gisèle Tirogo

Laisser un commentaire