🔮 Le budget de l’Etat exĂ©cutĂ© Ă  hauteur de 1 214,91 milliards F CFA

A l’issue du conseil des ministres de ce mercredi 31 AoĂ»t, le gouvernement burkinabĂš a fait le point partiel de l’exĂ©cution du budget de l’État 2022.

Ainsi Ă  la date 30 juin 2022, le budget de l’Etat a Ă©tĂ© exĂ©cutĂ© Ă  hauteur de 1 214,91 milliards F CFA en recettes et de 1 398,59 milliards F CFA en dĂ©penses pour des prĂ©visions respectives de 2 449,11 milliards F CFA et de 2 919,15 milliards F CFA a dĂ©clarĂ© l’exĂ©cutif.

Ces niveaux selon le gouvernement « correspondent Ă  des taux d’exĂ©cution globaux respectifs de 49,61% et de 47,91% sensiblement proches de ceux de la mĂȘme pĂ©riode en 2021 qui Ă©taient de 49,04% et de 50,40% »

« Le niveau de mobilisation des recettes budgĂ©taires est passĂ© de 1 071,87 milliards F CFA au 30 juin 2021 Ă  1 214,91 milliards F CFA au 30 juin 2022, soit une hausse de 143,04 milliards F CFA entre les deux pĂ©riodes. Ce niveau de mobilisation s’explique par l’accroissement de 17,83% du recouvrement des recettes ordinaires « , a expliquĂ© le porte-parole du gouvernement.

Lionel Bilgo explique que « les recettes extraordinaires se chiffrent Ă  104,26 milliards F CFA sur des prĂ©visions de dĂ©caissement de 339,07 milliards F CFA, soit un taux de 30,75%. ComparĂ© Ă  2021 Ă  la mĂȘme pĂ©riode, ces recettes connaissent une baisse de leur recouvrement de 25,04 milliards F CFA« .

Le gouvernement a aussi rappelĂ© qu’Ă  la fin du mois de juin 2022, l’épargne budgĂ©taire est ressortie excĂ©dentaire Ă  119,72 milliards F CFA et le solde global est ressorti dĂ©ficitaire Ă  183,68 milliards F CFA.

« Au titre de la gestion de la trĂ©sorerie, les encaissements effectuĂ©s se chiffrent Ă  1 671,12 milliards F CFA contre 1 962,37 milliards F CFA en 2021 Ă  la mĂȘme pĂ©riode. Quant aux dĂ©caissements, le montant se chiffre Ă  1 646,42 milliards F CFA en 2022 contre 1 710,54 milliards F CFA en 2021″, a relevĂ© le porte-parole du gouvernement.

Au regard de tous ces chiffres, le ministre chargĂ© du dossier a Ă©tĂ© instruit Ă  prendre les dispositions idoines en vue d’une bonne exĂ©cution du budget de l’Etat en matiĂšre de recettes et de dĂ©penses pour le reste de l’annĂ©e 2022, dans le respect strict des rĂšgles de gestion.

 

Bruno Bayala

Laisser un commentaire