🔴 ALERTE : une policière burkinabè de la MINUSMA désignée policière de l’année des Nations unies

L’adjudant-chef Alizeta Kabore/Kinda est la récipiendaire du Prix de la femme policière de l’année des Nations Unies.

 

Point focal pour les questions de genre au sein de la MINUSMA, l’adjudant-chef Kinda a été plébiscitée pour son travail en faveur de la lutte contre les violences faites aux femmes, la compréhension de la question du genre et la scolarisation de la jeune fille dans la région de Ménaka au Mali.

« Grâce à ses efforts, un plus grand nombre de victimes de violences sexuelles et de violences basées sur le genre signalent leur cas aux autorités locales et reçoivent des soins médicaux – au moins trois cas rapportées par mois contre aucun avant son arrivée. Ses efforts ont également porté sur l’augmentation du nombre de filles dans les écoles et la réduction des mariages précoces »   selon la MINUSMA qui a rendu un hommage à la policière burkinabè sur sa page officielle ce 29 août.

Créé en 2011, le prix de la femme policière de l’année des Nations Unies vise à « reconnaître les contributions exceptionnelles des femmes policières dans les opérations de paix de l’ONU et pour promouvoir l’autonomisation des femmes« .

Son prix lui sera remis lors du troisième Sommet des chefs de la police des Nations Unies (UNCOPS) prévu pour se tenir du 31 août au 1er septembre 2022 au Siège des Nations Unies.

En octobre 2016, la Police nationale du Burkina avait été également été honorée à Barcelone en Espagne avec la distinction de Yvette Boni/Zombré comme la meilleure casque bleue 2016.

Adam’s Kaled Ouédraogo

Laisser un commentaire