🔴 ALERTE – Dissolution de la coordination des organisations pour la libération de Roch Kaboré. (Communiqué)

🔴 ALERTE Boucle du Mouhoun - La gendarmerie, le poste de Police et la mairie de Kouka dynamités. (Sources locales)

La coordination des organisations pour la libération de l’ancien Président Roch Kaboré a annoncé, dimanche, sa dissolution. Une décision qui fait suite, selon l’organisation, à la « libération définitive » de Roch Kaboré.

La décision de la dissolution de la coordination des organisations pour la libération de Roch Kaboré a été prise le 25 août dernier à l’issue d’une rencontre des structures membres de la Coordination à Ouagadougou.

« A l’issue de ladite rencontre, decision a été prise de la dissolution de la coordination conformément à l’engagement pris initialement », indique le communiqué poursuivant que cette décision, fait naturellement suite, à la libération définitive de Roch Kaboré.

« Le combat spécifique de la coordination, s’achève ainsi, mais il ne met pas fin aux combats pour la défense de la patrie, de l’Etat de droit et des valeurs démocratiques », précise le communiqué.

« Au regard de la situation que traverse notre pays, les organisations membres de l’ex coordination, rattachées au combat Citoyen, demeurent en veille et dans les prochains jours, elles présenteront une ossature nouvelle, un cadre d’expression et de concertation propre à leur vision », ajoute la coordination.

Roch Kaboré renversé par un coup d’Etat le 24 janvier dernier par le lieutenant-colonel Paul-Henri Damiba a été placé en résidence surveillée, dans un premier temps, dans une villa de Ouaga 2000, puis finalement, il a été autorisé à regagner début avril son domicile privé du quartier patte-d’oie de Ouagadougou.

Le 11 août dernier, Roch Kaboré a été autorisé par les militaires au pouvoir à aller se soigner à l’étranger. Il s’est rendu à Dubaï avec comme destination finale Abu Dhabi, la capitale des Émirats Arabes Unis, via Abidjan, pour des soins médicaux

Lamine Traoré

Laisser un commentaire