🔴 Terrorisme : Le Sahel s’apprête à descendre dans la rue pour réclamer plus de sécurité

0
91

Des organisations de la société civile basées dans la région du Sahel menacent de descendre bientôt dans la rue pour réclamer plus de sécurité dans la région, ainsi que sur l’axe Kaya-Dori, a appris Oméga Médias de sources proches des organisateurs. Selon ces sources, c’est une marche qui est projetée pour le 27 août prochain à Dori, chef-lieu de la région.

 

Elle devrait réunir plusieurs organisations, dont des associations féminines, des structures de jeunesse, des organismes de défense des droits humains, et la liste n’est pas encore close. Les initiateurs de la marche se sont réunis ce mercredi 17 août en assemblée générale, pour discuter de la mise en place d’un mouvement qui va fédérer les différentes organisations.

« Le mouvement aura pour objectif principal la dénonciation de la dégradation de la situation sécuritaire et humanitaire ainsi que le délaissement de la région du Sahel par les autorités centrales », a confié à Oméga l’un des initiateurs. « Nous allons faire une veille citoyenne active dans la région et essayer au mieux de porter la voix des populations », a-t-il ajouté.

Selon cette source interrogée jeudi, cela fait plusieurs jours que Dori manque d’eau, d’électricité et de carburant. « Nous nous sentons aujourd’hui plus que jamais abandonnés par l’État burkinabè. Nos gouvernants boivent le champagne pendant que les sahéliens n’ont pas l’eau. C’est incompréhensible et inadmissible », dénonce le jeune homme.

En juin 2021, plusieurs organisations avaient battu le pavé à Dori après l’attaque de Solhan qui a fait 132 morts selon le gouvernement, 160 selon des sources locales. L’objectif était de réclamer une meilleure sécurisation de la région du Sahel. Un mois après, c’était au tour des femmes de sortir dans la rue. Le 25 novembre 2021, Dori marchait, une fois de plus, pour le même motif.

Abdoul Fhatave Tiemtoré

Laisser un commentaire