🔴 ALERTE – Conseil des ministres : une personne nommée deux fois en une semaine

On ne sait plus à quel conseil (des ministres) se fier. En l’espace d’une semaine, le gouvernement de la Transition a réussi à nommer une même personne par deux fois à des hautes fonctions au sein de l’administration publique.

Après le conseil des ministres de ce mercredi, l’administrateur civil Sombéniwendé Nikiema semble avoir désormais deux choix: aller prendre fonction comme Secrétaire général de l’Université Nazi Boni de Bobo-Dioulasso où se rendre dans la Tapoa pour occuper le poste de Secrétaire général de cette province.

En effet, en sa séance de ce 10 août 2022, le conseil des ministres l’a nommé, lui, Sombéniwendé Nikiema, administrateur civil de formation, au poste de secrétaire général de l’université Nazi Boni de Bobo-Dioulasso.

Et une semaine auparavant le compte rendu du conseil des ministres, au titre des nominations au ministère en charge de l’administration territoriale, indiquait le choix du même agent de l’Etat (immatriculé 212 091H), comme secrétaire général de la province de la Tapoa.

Erreur, omission ou promotion ? Nous sommes en droit de nous poser des questions surtout avec les incohérences constatées la semaine dernière dans le rapport final du conseil des ministres. En effet plusieurs personnes ont traduit leur indignation sur les réseaux sociaux après la nomination, lors de l’hebdomadaire conseil des ministres, de leur proche décédé. Nommé préfet du département de Sampelga dans le Séno, l’intéressé avait, quelques mois plus tôt, été rappelé à Dieu.

A noter que lors du même conseil des ministres, à en croire le compte-rendu, un secrétaire administratif s’est vu nommer préfet dans deux départements à la fois. Il s’agit des départements de Bomborokuy et de Biéha respectivement dans les provinces de la Kossi et de la Sissili.

Adam’s Kaled Ouédraogo

Laisser un commentaire