🔮 ALERTE GuinĂ©e – Le FNDC dissout par le gouvernement. (ArrĂȘtĂ© ministĂ©riel)

Alerte-Fraude Ă  l’exportation des cĂ©rĂ©ales : Plus de 56 tonnes de maĂŻs, de petit mil et de sorgho saisies (CommuniquĂ©)

Par un arrĂȘtĂ© en date du 6 aoĂ»t dernier, le ministĂšre de l’administration du territoire et de la dĂ©centralisation a annoncĂ© la dissolution du Front national pour la dĂ©fense de la Constitution (FNDC).

Le ministĂšre de Mory CondĂ© reproche au FNDC de s’ĂȘtre « toujours illustrĂ© par la voie de violence sur les personnes, la dĂ©gradation et la destruction des biens publics et privĂ©s, des actes d’incitation Ă  la haine ou Ă  la discrimination contre les personnes en raison de leur origine ou leur idĂ©ologie »

L’arrĂȘtĂ© n° 1910 rendu public ce lundi 8 aoĂ»t explique Ă©galement que le mouvement met « en pĂ©ril l’unitĂ© nationale, la paix publique et le vivre ensemble » et cela Ă  travers « des actions violentes au cours des manifestations interdites ou non autorisĂ©es » .

Le ministĂšre de l’administration du territoire et de la dĂ©centralisation reproche aussi au FNDC de mener des « actions ciblĂ©es contre les forces de l’ordre » et d’utiliser « des mineurs dont l’ñge varie entre 10 Ă  13 ans dans les manifestations en violation des conventions internationales ».

Cette dĂ©cision de dissolution a Ă©tĂ© prise quelques jours aprĂšs l’annonce par le FNDC de suspendre sa trĂȘve et de reprendre les manifestations contre les militaires au pouvoir.

Une manifestation organisĂ©e par le FNDC et rĂ©primĂ©e les forces de l’ordre, le 28 juillet dernier, avait fait au moins cinq morts. Oumar Sylla alias FonikĂš MenguĂš, coordinateur national du FNDC a Ă©tĂ© mis aux arrĂȘts le lendemain de ladite manifestation.

Adam’s Kaled OuĂ©draogo

Laisser un commentaire