Site icon Omega MĂ©dias

🔴 Société : Le Front Patriotique en réponse à la situation critique du Burkina

33 structures politiques et organisationnelles se sont unies en un front pour marquer leur opposition au « pouvoir illégitime » du MPSR.  Le Front Patriotique, porté par le journaliste, Germain Bitiou Nama, a dévoilé ses ambitions ce jeudi 04 Juillet, date symbolique marquant l’anniversaire de la révolution d’août 1983.

 

Selon les leaders du Front Patriotique, « le pouvoir du MPSR est illégitime » car la junte au pouvoir s’est « imposée par le mensonge et la ruse», d’où son incapacité à juguler la crise sécuritaire et humanitaire que vit le Burkina Faso.

« Le pays a mal à sa gouvernance (…) un pouvoir qui n’est pas adossé au peuple, qui oublie l’exigence de la bonne gouvernance est un pouvoir suspendu en l’air » a lâché le coordinateur du Front Patriotique, Bitiou Nama.

 

Cette coalition composée de l’UNIR/MPS, du mouvement SENS, du Balai Citoyen et de trente autres structures,  déplore que des « bourgeois en treillis, placent leurs amis militaires et civils à des postes financièrement ou administrativement stratégiques » , sans pour autant une prise en compte des compétences des bénéficiaires.

 

Ă€ en croire les leaders du Front patriotique,

c’est au vu de cette situation nationale et aux « périls qui s’accumulent à l’horizon »  qu’est né ce regroupement d’organisations citoyennes, de mouvements et partis politiques.

Le Front Patriotique « est une réponse qui s’inscrit dans la juste tradition de lutte de notre peuple pour barrer la route aux aventures désastreuses et illégitimes » a indiqué son coordinateur, Bitiou Nama.

 

« Le Front Patriotique ne se bat pour la chose (…) Il se dresse contre tous ceux et celles qui veulent faire de la Patrie leur chose » soutient Germain Bitiou Nama.

 

Le Front Patriotique appelle à une refondation de la nation autour d’un contrat social stable avec le peuple et un pacte républicain de défense et de la sécurité.

 

Yaya Diomandé

Quitter la version mobile