🔮 URGENT – Des civils mortellement atteints par des frappes aĂ©riennes ciblant des bases terroristes dans l’Est

L’armĂ©e burkinabĂš a reconnu mercredi, avoir tuĂ© par mĂ©garde, des civils, sans prĂ©ciser le nombre, dans des frappes aĂ©riennes qui ciblaient des prĂ©sumĂ©s groupes terroristes dans des localitĂ©s de l’Est.

« Des actions de ciblage visant des groupes terroristes responsables de plusieurs exactions ont Ă©tĂ© effectuĂ©es dans plusieurs localitĂ©s (Djamanga, Djabiga, MandĂ©ni, Bounou, Obiagou, Pognoa-Sankoado) de la region de l’Est ce lundi 1er aoĂ»t 2022 », peut-on lire dans le communiquĂ© de l’état-major gĂ©nĂ©ral des armĂ©es.

« Au cours de ces opĂ©rations qui ont permis de neutraliser plusieurs dizaines de terroristes, les frappes ont malencontreusement causĂ© des victimes collatĂ©rales au sein des populations civiles », poursuit le communiquĂ© qui explique que « des civils qui se trouvaient Ă  proximitĂ© d’un repĂšre terroriste sur l’axe Kompienga-Pognoa ont malheureusement Ă©tĂ© mortellement atteints par des projectiles ».
L’armĂ©e, tout en dĂ©plorant l’incident ne donne pas de nombre de civils tuĂ©s.

« Une enquĂȘte a immediatement Ă©tĂ© ouverte en vue de situer les responsabilitĂ©s », a prĂ©cisĂ© l’état-major.

Le Chef d’Etat-Major GĂ©nĂ©ral des ArmĂ©es dit affirmer « l’engagement des Forces armĂ©es nationales, Ă  collaborer pleinement avec les services compĂ©tents, les populations pour faire toute la lumiĂšre sur cet incident malheureux ».

Mi-juin, au moins 13 personnes avaient Ă©tĂ© tuĂ©es par des hommes armĂ©es sur le site d’orpaillage du village de Somlamisguima dans la commune rurale de NĂ©ssĂ©rĂ©, province du Bam (Centre-nord).

Des témoins avaient alors indiqué que ces orpailleurs ont été nuitamment surpris par ces hommes qui ont ouvert le feu, tuant 13 personnes parmi les occupants du site.

La plateforme Sahel Security Alerts, alors, avait prĂ©cisĂ© des frappes aĂ©riennes de l’armĂ©e de l’air dans la zone.

Lamine Traoré

Article précédentCOVID-19 : le Burkina intensifie la vaccination
Article suivantBurkina – Coupe AJSB : Le RCK et l’AS Douanes vont ouvrir le bal de la saison 2022-2023
Lamine TraorĂ© est journaliste depuis prĂšs d’une dizaine d’annĂ©es. Il a intĂ©grĂ© Radio OmĂ©ga en 2013, la principale radio privĂ©e d’information au Burkina. Ce reporter qui a plusieurs fois dirigĂ© le service multimĂ©dia, est aujourd’hui l’un des rĂ©dacteurs de la radio. TrĂšs polyvalent, en radio, au web comme en tĂ©lĂ©vision, Lamine TraorĂ© est confirmĂ© en mars 2018 Correspondant de la Voix de l’AmĂ©rique (VOA Afrique) / Service Afrique francophone. Depuis lors, il rĂ©alise des reportages aussi bien pour la radio que pour la tĂ©lĂ©. Lamine TraorĂ© a beaucoup voyagĂ© et a rĂ©alisĂ© des reportages en Afrique, en Europe et en Asie.

Laisser un commentaire