Casem MAECR-BE : la lutte contre le terrorisme au centre des préoccupations

Le ministère des Affaires Étrangères, de la Coopération Régionale et des Burkinabè de l’Extérieur (MAECR-BE) a tenu le jeudi 28 juillet 2022 son Conseil d’administration du secteur ministériel (CASEM) à mi-parcours de l’année 2022. A cet effet, il a placé la question de la lutte contre le terrorisme au centre des préoccupations.

Ce Casem a été placé sous le thème : « Diplomatie et sécurité : quelles contributions du ministère en charge des Affaires Étrangères à la lutte contre le terrorisme ». Le choix du thème se justifie pleinement par l’engagement en charge des affaires étrangères de faire de la diplomatie un instrument efficace pour lutter contre le terrorisme, selon la ministre des Affaires Étrangères, de la Coopération Régionale et des Burkinabè de l’Extérieur Olivia Roumba.

Cette cession à mi-parcours a été consacrée à l’examen du programme d’activités de 2022 réajusté pour cause des crises sécuritaires nationales et internationales. «c’est dans le but de nous adapter à cet environnement quelque peu difficile et de nous conformer aux nouvelles priorités définies dans le plan d’action de la transition que nous avons décidé de réajuster le programme d’activités initial du ministère dont la mise en œuvre a été fortement perturbée durant le premier semestre 2022 », a ajouté la ministre.

Le casem a décortiqué 4 programmes clés du MAECR-BE, à savoir la défense des intérêts du Burkina Faso dans le monde, la promotion de l’intégration africaine, la gestion des Burkinabè de l’extérieur et le pilotage et le soutien aux actions du ministère.

Des communications sur la contribution du département des Affaires étrangères dans la mise en œuvre du Plan d’Actions de la Transition (PAT) et dans la Stratégie nationale de lutte contre le terrorisme ont également eu lieu au cours de ce Casem.

Moumouni Yaro

Laisser un commentaire