🔴 Perkoa – Les 6 burkinabè inhumés au cimetière de Réo, les familles demandent justice !

Les 6 Burkinabè, victimes de l’inondation de la mine de zinc de Perkoa ont été inhumées ce vendredi 29 juillet au cimetière de la paroisse de Réo. Avant cet acte, une cérémonie d’hommage a été organisée en leur honneur. 

Cette cérémonie s’est tenue au Haut-commissariat de la province du Sanguié en présence des familles des victimes, des membres du gouvernement, des autorités coutumières et religieuses et des autorités administratives de la province.

L’arrivée des corps sur les lieux de la cérémonie a suscité de vives émotions chez les proches des victimes. Les veuves des victimes étaient inconsolables.

Le porte-paroles des familles des victimes, Antoine Bama, qui est revenu sur le drame a demandé une fois de plus la « lumière » sur cette affaire, afin que les responsabilités soient situées.

Un message qui ne laisse pas indifférent la délégation gouvernementale, forte de 5 ministres, venue témoigner sa solidarité et sa compassion à l’ensemble de la population du Sanguié en générale et aux familles des victimes de façon particulière. « Le drame de Perkoa doit être une affaire de tous et le gouvernement pour sa part, mettra tout en œuvre pour l’aboutissement de ce dossier qui est déjà entre les mains de la justice », a rassuré Maminata Traoré, ministre de l’Environnement.

Les 6 victimes ont tous été elevées à titre posthume, au rang de chevalier de l’ordre national. Pour ce qui est des 2 autres, à savoir le Tanzanien et le Zambien, elles seront décorées à Ouagadougou avant leur rapatriement.

Le 16 avril, 8 mineurs étaient restés coincés au fond de la mine souterraine de zinc de Perkoa Suite à des inondations. Des recherches ont immédiatement été entreprises pour les retrouver, à travers le pompage de l’eau. Les opérations de recherche ont duré 66 jours, soit plus d’un mois après le drame. Le dernier corps a été retrouvé le 20 juin dernier.

Abdoul Aziz Zoulabou

Laisser un commentaire