Reboisement : 350 plants mis en terre par Nestlé Burkina

Nestlé s’engage dans la lutte contre la désertification. La société s’est fixée pour objectif de planter 20 millions d’arbres chaque année dans le monde. Le mardi 26 juillet 2022, une opération de reboisement a été organisée au niveau de la ceinture verte de Ouagadougou, en prélude à la journée nationale de l’arbre qui sera célébrée le 6 août 2022.

Ce sont 350 arbres qui ont été plantés durant cette journée sur une superficie d’un peu plus de 1 hectare. A travers cette activité, Nestlé Burkina veut participer au reverdissement de l’environnement. Cependant il ne faut pas seulement planter, mais il faut planter utile. Conscient de cela, Nestlé Burkina promet veiller a l’entretien de ces arbres à travers la mise en place d’un comité de gestion.

 

«Mettre en terre est important mais l’entretien est vital pour la survie de ces arbres. Nous mettrons en place un comité qui va continuer de suivre l’évolution de ces plants pour que notre initiative soit une réalité de manière à ce que ça se transforme en petite forêt et que les gens appellerons la forêt de Nestlé. Il y a des femmes qui font tout autour du jardinage, nous allons accompagner ces femmes dans la création de 50 emplois pour renforcer le jardinage», a déclaré Sidiki Diawara, Directeur général de Nestlé Burkina.

Pour ce reboisement Nestlé Burkina a décidé de miser sur des arbres utilitaires. Un choix salué par le ministère de l’environnement. Pour le conseiller technique du ministre Paul Djiguemdé, « Le ministère a promis d’accompagner toutes les bonnes initiatives allant dans le sens de la restauration du couvert végétal. Et particulièrement pour ce qui concerne ce site, qui est la ceinture verte de Ouagadougou, qui a été créée pour servir de poumon vert c’est a dire que ça va améliorer l’écosystème, ça va améliorer l’air de Ouagadougou comme le dirait le citoyen ordinaire. Ce matin Nestlé a pris la décision de planter ce qu’on appelle des arbres utilitaires. Ce sont des arbres qui produisent un certain nombre de fruits, un certain nombre de produits qui peuvent être immédiatement exploités. C’est ce qu’on appelle des arbres qui produisent des produits forestiers non ligneux».

En plus de la ceinture verte, Nestlé Burkina prévoit étendre cette initiative dans 50 écoles publiques.

Marina Traoré

Laisser un commentaire