🔮Transports aĂ©riens : Avis de dĂ©brayage dans le ciel africain

Si rien n’est fait, le mois prochain, des milliers de vols d’avions, reliant au moins 18 pays africains pourraient ĂȘtre annulĂ©s. Cela, en raison d’une grĂšve annoncĂ©e par les syndicats de contrĂŽleurs aĂ©riens de l’ASECNA.

Le prĂ©avis de grĂšve a dĂ©jĂ  Ă©tĂ© dĂ©posĂ© sur la table du directeur gĂ©nĂ©ral de l’Agence pour la sĂ©curitĂ© de la navigation aĂ©rienne en Afrique et Ă  Madagascar (ASECNA) ce lundi 25 juillet. Le projet de dĂ©brayage est portĂ© par l’Union des syndicats des contrĂŽleurs aĂ©riens de l’ASECNA (USYCAA) qui dĂ©nonce un « mutisme » de la Direction gĂ©nĂ©rale, en dĂ©pit des interpellations du syndicat et, un « mĂ©pris rĂ©servĂ© aux prĂ©occupations des contrĂŽleurs aĂ©riens aux rĂ©unions de l’OCCN ».

Pour ces raisons et bien d’autres contenues dans le prĂ©avis, les syndicats ont unanimement dĂ©cidĂ© d’un arrĂȘt de travail Ă  compter du 25 aoĂ»t 2022. Et ils l’ont exprimĂ© en ces termes : « Nous, SecrĂ©taires GĂ©nĂ©raux des syndicats membres de l’USYCAA, venons par le prĂ©sent, porter Ă  votre connaissance la dĂ©cision de l’ensemble des contrĂŽleurs de la circulation aĂ©rienne, d’observer un mouvement de grĂšve de quarante-huit (48) heures, conformĂ©ment au calendrier ci-dessous : Du jeudi 25 aoĂ»t 2022 Ă  partir de 08H00 TU au samedi 27 aoĂ»t 2022 Ă  07H59 TU, et puis d’une durĂ©e indĂ©terminĂ©e jusqu’Ă  la satisfaction totale de toutes nos revendications ».

C’est grĂšve, si elle venait Ă  voir le jour, va perturber les vols commerciaux dans les espaces aĂ©riens d’au moins 18 pays africains couverts par l’ASECNA. Puisque pendant ces pĂ©riodes, les contrĂŽleurs cesseront toute fourniture de service de la circulation aĂ©rienne dans les espaces et les aĂ©rodromes sous leur responsabilitĂ©.

Mais les syndicats de l’USYCAA, s’engagent Ă  respecter les textes en vigueur, en assurant le service minimum pour faire voler les avions des chefs d’Etat et de gouvernement, ceux des militaires, ceux effectuant des Ă©vacuations sanitaires et ceux Ă  caractĂšre purement humanitaire ou participant Ă  des opĂ©rations de recherche et de sauvetage.

Ce prĂ©avis de grĂšve fait suite Ă  un courrier-rĂ©ponse datĂ© du 22 juillet 2022 et signĂ© du directeur gĂ©nĂ©ral de l’ASECNA. Ce dernier rejette une invitation au dialogue Ă  la demande des syndicats, en se justifiant par le fait que l’ASECNA n’a aucune reconnaissance de l’USYCAA au nom de laquelle la correspondance lui Ă©tĂ© adressĂ©e, posant clairement un problĂšme de compĂ©tence territoriale du syndicat.

C’est donc un bras de fer qui est ainsi engagĂ© entre la direction gĂ©nĂ©rale de l’ASECNA basĂ©e Ă  Dakar et l’Union des syndicats des contrĂŽleurs aĂ©riens de l’ASECNA, basĂ©e, elle, Ă  Abidjan.

Paul-Miki Roamba

Laisser un commentaire