Lutte contre les crises humanitaires au Burkina : un groupe thématique créé par le Spong et Oxfam

En vue de donner plus de tonus aux actions humanitaires au Burkina, le secrétariat Permanent des organisations gouvernementales (SPONG) et l’ONG OXFAM ont annoncé le mardi 5 juillet 2022 à Ouagadougou la création d’un groupe thématique humanitaire. Il a pour objectif de renforcer les capacités opérationnelles des acteurs impliqués dans la gestion des crises humanitaires au Burkina Faso où 1 902 150 personnes déplacées internes étaient dénombrées à la date du 30 avril 2022, selon le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA).

Ce groupe thématique est une instance de concertation et de prise de décisions des ONG humanitaires nationales et internationales œuvrant au Burkina Faso. Sa mise en place va contribuer à renforcer le leadership humanitaire local et développer une synergie d’action entre les acteurs du monde humanitaire. « Ce sont les ONG et les acteurs locaux qui doivent être aux côtés des autres acteurs pour apporter une réponse de première ligne », a indiqué Christelle Kalhoulé présidente du conseil d’administration du Spong.

Le grand nombre de déplacés internes enregistré au Burkina entraine une augmentation des besoins humanitaires sur le terrain d’ou la nécessité de renforcer les capacités des acteurs locaux qui sont en contact permanent avec ces personnes.

Le représentant du Directeur Pays de Oxfam au Burkina Issaka Ouandaogo, rassure leur accompagnement pour la mise place de ce groupe thématique humanitaire. « Oxfam en tout cas contribue avec ses ressources pour que le Spong puisse mettre ce groupe en place pour pouvoir discuter avec les ONG internationales, discuter avec les bailleurs afin de renforcer les capacités », a-t-il déclaré.

Outre le groupe thématique humanitaire, le SPONG a déjà créé sept autres groupes thématiques, notamment dans les domaines de la santé, de l’éducation, du genre, du développement et l’accès à l’eau potable ainsi que de l’Hygiène et l’assainissement.

Valérie Gueré

Laisser un commentaire