Burkina : des ONG humanitaires consolident leur complémentarité pour mieux lutter contre les crises

Réunies au sein du secrétariat permanent des organisations non gouvernementales (SPONG) plus d’une vingtaine d’Organisations non gouvernementales (ONG) œuvrant dans le domaine de l’humanitaire au Burkina ont tenu le lundi 4 juillet 2022 à Ouagadougou un atelier de concertation en vue de consolider leur complémentarité pour travailler de façon efficiente sur le terrain. 

La Directrice du partenariat avec les ONG Alimatou Kaboré souligne que cette rencontre va permettre de renforcer la coordination et trouver des solutions durables aux difficultés rencontrées sur le terrain. « Il faut se parler afin qu’on puisse se comprendre pour avoir cette complémentarité au niveau des terrains pour le bonheur des populations de ces personnes déplacées internes », a-t-elle indiqué.

Cet atelier a été organisé après plusieurs constats, selon Mavalow Christelle Kalhoulé PCA du Spong. Elle cite entre autres les difficultés d’accès aux régions, l’inactivité des services sociaux de base à cause de l’insécurité dans les localités en proie aux attaques terroristes.

A la date du 30 avril 2022, 1 902 150 personnes déplacées internes étaient dénombrées au Burkina Faso, selon le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA).

Laisser un commentaire