Santé-projet PROALAB : le comité de pilotage évalue les progrès réalisés

Le comité de pilotage du Projet de renforcement de la surveillance épidémiologique et des systèmes de laboratoire en Afrique de l’Ouest (PROALAB) dont la mise en œuvre est assurée par l’Organisation ouest africaine de la santé (OOAS) a tenu le lundi 20 juin 2022 à Ouagadougou sa 2e réunion. Cette rencontre a réuni les experts des questions épidémiologiques ainsi que les partenaires techniques et financiers du PROALAB, notamment la Banque allemande de développement, KfW.

Cette rencontre a pour objectif d’évaluer les progrès réalisés et faire des recommandations. Les travaux permettront d’évaluer le niveau de mise en œuvre des recommandations des réunions précédentes. Aussi, les participants vont examiner et valider le rapport de la réunion du comité technique sur le niveau de mise en œuvre des plans de travail annuel budgétisés et des plans d’approvisionnement. Ils formuleront également des recommandations pour améliorer la mise en œuvre du PROALAB débuté en septembre 2018.

Onze laboratoires situés dans quatre pays (Burkina Faso, en Côte d’Ivoire, au Niger et au Nigeria) bénéficient d’un soutien dans le cadre du projet PROALAB. Ce soutien a été matérialisé par la signature d’un accord de consortium entre la Fondation Mérieux et GFA Consulting Group financé par la Banque allemande de développement KfW. Selon Anna Haehnel, représentante de la banque allemande de développement KfW, cet accord permettra de renforcer les capacités des personnels et du dispositif sanitaire.

La deuxième phase du projet estimée à plus de 13 milliards de francs Cfa se déroule de juillet 2021 à juin 2022 et prend en compte plus de pays. La Gambie, le Ghana, la Guinée, Guinée Bissau et le Sénégal en plus du Burkina, de la Côte d’Ivoire, du Niger et du Nigeria sont concernés par cette deuxième phase.

Laisser un commentaire