🔮 ALERTE Seytenga – « L’armĂ©e [a quittĂ©] aprĂšs le dĂ©part du PrĂ©sident ». (Abdoulaye Dicko, MBDHP SĂ©no)

En visite mercredi Ă  Seytenga, le PrĂ©sident du Faso s’est engagĂ© Ă  tout mettre en Ɠuvre pour favoriser le retour rapide des populations. Sauf qu’aprĂšs son dĂ©part, l’armĂ©e a repliĂ©.

« Ce qui a Ă©tĂ© dommage, c’est que juste aprĂšs son dĂ©part l’armĂ©e a encore levĂ© l’ancre pour revenir dormir Ă  Dori laissant la population de Seytenga Ă  elle-mĂȘme », a expliquĂ© Abdoulaye Dicko, prĂ©sident de la section du Mouvement BurkinabĂš des Droits de l’Homme et des peuples (MBDHP) du Seno Ă  Radio OmĂ©ga, ajoutant que ce jeudi, « des groupes armĂ©s ont fait un tour lĂ -bas (NDLR Seytenga) ».

Des propos confirmĂ©s par un habitant de Seytenga, aujourd’hui dĂ©placĂ© interne Ă  Dori qui confie que ceux qui partaient pour prendre leurs effets Ă©taient obligĂ©s de revenir Ă  Dori. Sur le bilan de 86 morts annoncĂ© par le gouvernement, il prĂ©cise que c’est supĂ©rieur Ă  100. « Lorsque vous Ă©changez avec ceux qui ont perdu leurs proches, c’est un grand nombre. C’est largement au-dessus de 100 ».

Mercredi soir, ce sont 14 256 dĂ©placĂ©s en provenance de Seytenga qui ont Ă©tĂ© enregistrĂ©s par le Conseil national de secours d’urgences et de rĂ©habilitation (CONASUR).

Bernabé Kabré

Article précédentDéfouloir de Alain Alain du 16 juin 2022
Article suivant🔮 ALERTE CEDEAO – Mahamadou Issoufou Ă  Ouagadougou ce vendredi
Lamine TraorĂ© est journaliste depuis prĂšs d’une dizaine d’annĂ©es. Il a intĂ©grĂ© Radio OmĂ©ga en 2013, la principale radio privĂ©e d’information au Burkina. Ce reporter qui a plusieurs fois dirigĂ© le service multimĂ©dia, est aujourd’hui l’un des rĂ©dacteurs de la radio. TrĂšs polyvalent, en radio, au web comme en tĂ©lĂ©vision, Lamine TraorĂ© est confirmĂ© en mars 2018 Correspondant de la Voix de l’AmĂ©rique (VOA Afrique) / Service Afrique francophone. Depuis lors, il rĂ©alise des reportages aussi bien pour la radio que pour la tĂ©lĂ©. Lamine TraorĂ© a beaucoup voyagĂ© et a rĂ©alisĂ© des reportages en Afrique, en Europe et en Asie.

Laisser un commentaire