🔮 Pama – Les hommes armĂ©s s’invitent dans une grande manifestation contre l’insĂ©curitĂ©

Plusieurs centaines de personnes se sont mobilisĂ©es samedi Ă  Pama, dans la rĂ©gion de l’Est, pour dĂ©noncer ce qu’elles ont appelĂ© « l’abandon de la province Ă  son sort », et « le blocus imposĂ© Ă  la province par les hommes armĂ©s ».

Mais la manifestation a Ă©tĂ© Ă©courtĂ©e par des hommes armĂ©es dont la prĂ©sence avait Ă©tĂ© signalĂ©e Ă  quelques kilomĂštres de Pama. Les manifestants se sont alors dispersĂ©s, chacun ayant regagnĂ© son domicile. Des sources locales ont confiĂ© Ă  Omega mĂ©dia que l’armĂ©e se serait rapidement dĂ©ployĂ©e sur les lieux pour traquer ces assaillants qui ciblaient les manifestants. Pour l’heure, aucun bilan de cette opĂ©ration n’est disponible.

Avant de se disperser, les initiateurs de cette marche que sont les organisations de la sociĂ©tĂ© civile, les leaders religieux et coutumiers, les syndicats, les associations de personnes dĂ©placĂ©es, etc., ont rĂ©ussi Ă  faire passer leur message au Haut commissariat de la Kompienga. Dans leur lettre adressĂ©e Ă  l’autoritĂ© administrative, les marcheurs ont expliquĂ© en dĂ©tail ce que vivent les populations de cette province dont les 43 villages et secteurs sont sans traces de l’administration publique en dehors de Pama centre, et cela dure depuis 5 mois.

Les manifestants dĂ©noncent aussi l’absence de rĂ©ponse et de rĂ©action de l’autoritĂ© Ă  leurs multiples interpellations suite au dynamitage par les terroristes, des infrastructures Ă©lectriques et de communication, coupant plusieurs localitĂ©s de la province du reste du monde, selon nos confrĂšres de l’AIB.

Pour les leaders d’opinion de la province, seule une opĂ©ration militaire spĂ©ciale pourrait permettre aux populations de la province de retrouver leur quiĂ©tude.

Paul-Miki Roamba

Article précédentIci Oméga du 11 juin 2022
Article suivantTriple-saut : Zango Ă©crase la concurrence aux championnats d’Afrique et fonce sur les mondiaux Eugene
Lamine TraorĂ© est journaliste depuis prĂšs d’une dizaine d’annĂ©es. Il a intĂ©grĂ© Radio OmĂ©ga en 2013, la principale radio privĂ©e d’information au Burkina. Ce reporter qui a plusieurs fois dirigĂ© le service multimĂ©dia, est aujourd’hui l’un des rĂ©dacteurs de la radio. TrĂšs polyvalent, en radio, au web comme en tĂ©lĂ©vision, Lamine TraorĂ© est confirmĂ© en mars 2018 Correspondant de la Voix de l’AmĂ©rique (VOA Afrique) / Service Afrique francophone. Depuis lors, il rĂ©alise des reportages aussi bien pour la radio que pour la tĂ©lĂ©. Lamine TraorĂ© a beaucoup voyagĂ© et a rĂ©alisĂ© des reportages en Afrique, en Europe et en Asie.

Laisser un commentaire