🔮 ALERTE – Le gouvernement confirme l’attaque de Seytenga mais sans donner de bilan. (CommuniquĂ©)

Le gouvernement a confirmĂ© l’attaque de la commune de Seytenga, province du Seno (Sahel), dans la nuit de samedi Ă  dimanche, mais sans donner de bilan.

Selon le communiquĂ© du gouvernement, il s’agit d’hommes armĂ©s qui s’en sont pris aux populations civiles qui a provoquĂ© « un dĂ©placement des populations de cette localitĂ© vers la commune de Dori, situĂ©e Ă  47km ».

Le communiquĂ© du gouvernement prĂ©cise que des unitĂ©s d’intervention ont Ă©tĂ© dĂ©ployĂ©es dans la zone en vue d’Ă©valuer la situation et de procĂ©der aux opĂ©rations de sĂ©curisation.

« À l’Ă©tape actuelle, un bilan officiel ne peut ĂȘtre Ă©tabli au regard de la complexitĂ© de la situation », indique le gouvernement.

Le gouvernement dit inviter « les BurkinabÚ à se démarquer des bilans hùtifs et des chiffres diffusés sans vérification préalable ».

Le gouvernement qui a qualifiĂ© ces Ă©vĂ©nements de Seytenga de « tragiques » rassure dans son communiquĂ© qu’un bilan prĂ©cis est en train d’ĂȘtre dressĂ© par les services compĂ©tents.

Une source sĂ©curitaire avait confiĂ© plus tĂŽt Ă  OmĂ©ga qu’il y a eu un incident Ă  Seytenga mais avait indiquĂ© qu’aucun bilan ne pouvait ĂȘtre formellement Ă©tabli.

Jeudi, 11 gendarmes ont Ă©tĂ© tuĂ©s dans l’attaque de la Brigade Territoriale de Gendarmerie de cette mĂȘme localitĂ©, Seytenga.

Lamine Traoré

Laisser un commentaire