🔮 Ouahigouya : 12 ans de prison ferme pour le violeur de la dĂ©placĂ©e interne

Le tribunal de Ouahigouya a rendu ce mercredi 8 juin son verdict dans l’affaire du viol de la jeune fille dĂ©placĂ©e interne. O.A alias Rasta a Ă©tĂ© reconnu coupable des faits et Ă©cope de 12 ans de prison ferme dont 7 ans de sĂ»retĂ©.

Les faits remontent à la nuit du vendredi 7 au samedi 8 mai 2022 au quartier Oufré de Ouahigouya.

La victime, Ă©lĂšve en classe de terminale a Ă©tĂ© nuitamment interceptĂ©e par son agresseur alors qu’elle revenait des Ă©tudes, pour ĂȘtre ensuite violĂ©e sous menace Ă  l’arme blanche.

Saisie de l’affaire, la police de Ouahigouya avait rĂ©ussi, au bout de deux semaines d’enquĂȘtes, Ă  mettre la main sur l’agresseur, pris en possession de quelque effets personnels de la victime. Il a Ă©tĂ© aussitĂŽt prĂ©sentĂ© au parquet.

Paul-Miki Roamba

Article prĂ©cĂ©dent🔮Burkina le 6h 15 du 09 Juin 2022
Article suivant🔮 ALERTE Ouahigouya – Attaque de la mine de Namissiguima, aucun bilan disponible
Lamine TraorĂ© est journaliste depuis prĂšs d’une dizaine d’annĂ©es. Il a intĂ©grĂ© Radio OmĂ©ga en 2013, la principale radio privĂ©e d’information au Burkina. Ce reporter qui a plusieurs fois dirigĂ© le service multimĂ©dia, est aujourd’hui l’un des rĂ©dacteurs de la radio. TrĂšs polyvalent, en radio, au web comme en tĂ©lĂ©vision, Lamine TraorĂ© est confirmĂ© en mars 2018 Correspondant de la Voix de l’AmĂ©rique (VOA Afrique) / Service Afrique francophone. Depuis lors, il rĂ©alise des reportages aussi bien pour la radio que pour la tĂ©lĂ©. Lamine TraorĂ© a beaucoup voyagĂ© et a rĂ©alisĂ© des reportages en Afrique, en Europe et en Asie.

Laisser un commentaire