🔮 URGENT – La CEDEAO « insiste pour une libertĂ© totale de Roch Kaboré ». (communiquĂ© final)

Avec notre envoyé spécial à Accra Lamine Traoré

La CEDEAO a insistĂ©, samedi, Ă  Accra pour une libertĂ© totale de l’ancien PrĂ©sident Roch KaborĂ©. La CEDEAO « se fĂ©licite de la dĂ©cision de permettre Ă  l’ancien prĂ©sident KaborĂ© de rentrer chez lui et insiste pour qu’il bĂ©nĂ©ficie d’une libertĂ© totale », selon le communiquĂ© final Ă  l’issue du double sommet CEDEAO/UEMOA.

L’ancien PrĂ©sident placĂ© en rĂ©sidence surveillĂ©e depuis sa chute du pouvoir le 24 janvier dernier avait pu regagner son domicile 6 avril, quelques jours aprĂšs la demande de la CĂ©dĂ©ao aux autoritĂ©s BurkinabĂš de libĂ©rer de façon « inconditionnelle et sans dĂ©lai » l’ancien chef d’Etat.

Ses partisans estiment que mĂȘme Ă  domicile, c’est une sorte de rĂ©sidence surveillĂ©e que vit Roch KaborĂ©.

Plusieurs organisations de la société civile exigent depuis des semaines sa libération.

« C’est sans ambages que le MPP dĂ©nonce avec Ă©nergie les mesures de privation de libertĂ© que continue de subir le PrĂ©sident KaborĂ© (…) aprĂšs le coup d’Etat du 24 janvier 2022 », avait dĂ©clarĂ© Alassane Bala SakandĂ©, PrĂ©sident du parti de l’ancien PrĂ©sident, en confĂ©rence de presse.

M. SakandĂ© avait notĂ© que Roch KaborĂ© « n’est ni libre de ses mouvements ni libre de recevoir certaines personnes ni libre de communiquer ».

Avec notre envoyé spécial à Accra Lamine Traoré

Laisser un commentaire