🔮 Crise Russie-Ukraine : Macky Sall demande Ă  Poutine de « prendre conscience » du danger d’une crise alimentaire mondiale

Reçu ce vendredi Ă  Sotchi par le PrĂ©sident Russe Vladimir Poutine, le PrĂ©sident sĂ©nĂ©galais Macky Sall a demandĂ© Ă  son hĂŽte de « prendre conscience » du danger d’une crise alimentaire mondiale.

Les Ă©changes entre les deux hommes ont durĂ© trois heures et le PrĂ©sident sĂ©nĂ©galais a rappelĂ© Ă  Poutine que mĂȘme si l’Afrique est Ă©loignĂ©e du thĂ©Ăątre du conflit Russie-Ukraine, elle est victime de cette crise sur le plan Ă©conomique et en souffre.

Macky Sall, Ă©galement prĂ©sident de la commission de l’Union Africaine a confiĂ© avoir trouvĂ© Poutine « engagĂ© et conscient que la crise et les sanctions » sont des obstacles aux Ă©conomies faibles, comme les Ă©conomies africaines. L’Afrique s’est tenu Ă  l’écart du conflit en ne condamnant pas la Russie lors de deux votes de l’ONU.

Macky Sall a expliquĂ© que les sanctions contre la Russie ont entrainĂ© plus de gravitĂ©, car l’Afrique n’a plus accĂšs aux cĂ©rĂ©ales venant de Russie, mais surtout aux engrais, une situation qui crĂ©e de sĂ©rieuses menaces sur la sĂ©curitĂ© alimentaire. Sur ce point, Moscou s’est toujours dĂ©fendu en indiquant que le blocage n’est pas de sa faute, mais celui du minage des ports ukrainiens par Kiev.

De son cotĂ©, le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov a dĂ©clarĂ© que Vladimir Poutine a rĂ©itĂ©rĂ© son soutien aux pays africains ce qu’il considĂšre comme « la lutte contre la colonisation » et saluĂ© le dĂ©veloppement des relations russo-africaines.

La Russie et l’Ukraine ont Ă©tĂ© Ă  l’origine de plus d’un quart des exportations mondiales de blĂ© au cours de la campagne de commercialisation 2020-2021. Beaucoup de pays en Afrique sont Ă©galement trĂšs dĂ©pendants des importations de pĂ©trole raffinĂ©, dont le cours a flambĂ©.

Bernabé Kabré

Laisser un commentaire