🔮 Abdoulazize Bamogo Ă©lu PrĂ©sident du Conseil supĂ©rieur de la communication

Abdoulazize Bamogo a Ă©tĂ© Ă©lu, mardi, PrĂ©sident du Conseil supĂ©rieur de la communication (CSC), a annoncĂ© l’institution. Abdoulazize Bamogo, vice-prĂ©sident du CSC, Ă©tait le PrĂ©sident par intĂ©rim de l’institution suite Ă  la dĂ©mission de son PrĂ©sident Mathias Tankoano.

Ils sont neuf membres permanents du Conseil supĂ©rieur de la communication (CSC) qui se sont retrouvĂ©s, pour Ă©lire les deux premiers responsables de l’institution, selon un communiquĂ© du Conseil supĂ©rieur de la communication.

A l’issue, Abdoulazize Bamogo et EugĂ©nie SĂ©raphine Yameogo/Ouattara ont Ă©tĂ© respectivement Ă©lus PrĂ©sident et Vice-prĂ©sidente de l’instance de rĂ©gulation de la communication au Burkina Faso.

Abdoulazize Bamogo avait démissionné lundi 30 mai à son poste de vice-président pour pouvoir se présenter ce mardi comme Président du CSC.

Selon le CSC, l’élection du PrĂ©sident et du vice-prĂ©sident obĂ©it « aux dispositions de l’article 28 de la loi organique N°015-2013/AN portant attributions, composition, organisation et fonctionnement du Conseil supĂ©rieur de la communication ».

Ces dispositions indiquent que « le PrĂ©sident du CSC est Ă©lu par ses pairs et nommĂ© par dĂ©cret du PrĂ©sident du Faso. Une fois nommĂ©, le PrĂ©sident exerce ses fonctions jusqu’à l’épuisement de son mandat de conseiller, sous rĂ©serve des dispositions de l’article 37. Le PrĂ©sident est secondĂ© par un Vice-prĂ©sident Ă©lu par ses pairs. Il assure l’intĂ©rim en cas d’empĂȘchement momentanĂ© du PrĂ©sident », prĂ©cise l’institution.

Abdoulazize Bamogo a été le premier Directeur de Radio Oméga.

Lamine Traoré

Laisser un commentaire