Burkina : Un meeting d’OSC ce samedi pour dénoncer la « prise en otage» de Roch Kaboré par les militaires

La coordination des organisations pour la libération de Roch Kaboré a annoncé mardi, l’organisation d’un meeting pacifique de protestation «contre la détention arbitraire du Président Roch Marc Christian Kaboré» ce samedi à Ouagadougou. La coordination « entend mener des actions citoyennes…jusqu’à l’aboutissement de son combat»

Renversé le 24 janvier, Roch Kaboré a rejoint son domicile le 6 avril. La coordination des organisations déplore le fait qu’il ne soit pas libre de ses mouvements et trouve que c’est une situation qui s’apparente à «une prise d’otage».

«Les conditions imposées par la junte militaire au Président Kaboré dans son propre domicile à la Patte d’oie, sont inacceptables» a déclaré le porte-parole Désire Guinko, qui poursuit que la junte a réquisitionné la résidence de l’ex Président «pour juste en faire une prison» et celà «doit s’arrêter immédiatement» surtout lorsque les auteurs « n’arrivent point à avancer un motif valable justifiant la prise en otage».

Le metting de ce samedi 28 mai au rond-point des Droits humains de la Patte d’oie est pacifique selon la coordination et son objectif est de révéler « la vérité cachée, afin que tout le monde sache que le Président Kaboré, homme de paix, de tolérance, qui a évité un bain de sang le 24 janvier entre les forces de défense et de sécurité, est pris injustement en otage par un groupe d’individus assoiffés de pouvoir».

Mardi, l’ex parti au pouvoir le MPP a indiqué que la situation de Roch Kaboré est un « déni de justice que rien ne saura justifier ».

Bernabé Kabré

Laisser un commentaire