Houndé : Retour sur une journée tendue entre manifestants et forces de l’ordre

Plusieurs manifestants sont descendus dans les rues de Houndé ce mardi, pour exiger la libération d’orpailleurs détenus suite au saccage de la mine le 17 mai.

« C’était autour de 13h. Tout est parti d’un regroupement et ils se sont dirigés vers la Gendarmerie et de la Gendarmerie, ils se sont déportés en ville» explique un habitant à Radio Oméga qui précise que la manifestation était dirigée par des orpailleurs qui « exigeaient la libération de leurs camarades».

Cette situation a entrainé la fermeture de plusieurs commerces et des stations services, paralysant toute la ville. L’axe Bobo-Houndé et Boromo-Houndé a été bloqué par les manifestants. « Il y a eu des tirs des gaz lacrymogènes et des jets de pierres sur les forces de l’ordre. Il y a des incendies des pneus sur la route» relate un autre habitant.

Des rencontres ont été initiées entre les chefs coutumiers et les orpailleurs afin de désamorcer la situation. Aux dernières nouvelles, les différents axes ont été libérés en début de soirée.

30 véhicules, 40 motos du personnel, 10 engins, 13 magasins et 6 conteneurs ont été incendiés lors de la descente des orpailleurs mardi 17 mai sur la mine de Houndé. Les orpailleurs, auteurs du vandalisme indiquent avoir découvert l’or avant l’arrivée de la société d’exploitation.

Bernabé Kabré

Laisser un commentaire