Saaba : L’Amifev fait un don de produits vivriers et non alimentaires d’une valeur de 1 million de F CFA aux personnes déplacées internes

En marge d’une sortie formation-détente organisée le samedi 21 mai 2022 à Lagon Lodge, l’Amicale des femmes de Vista Bank (AMIFEV) a fait un don de produits vivriers et non alimentaires d’une valeur de 1 million de F CFA aux personnes déplacées internes de la commune de Saaba. Cette sortie formation-détente qui s’inscrit dans le cadre du déroulement de son plan triennal 2021-2023 a permis à l’amicale de renforcer les capacités de ses membres sur le leadership managérial.

Ce sont plus d’une centaine de personnes déplacées internes qui ont bénéficié de ce don composé de de riz, maïs, savons, des nattes, et de vêtements. A travers ce geste, l’amicale des femmes de Vista Bank (AMIFEV) entend manifester sa solidarité envers les PDI de la commune de Saaba.

Outre cet élan de solidarité manifesté envers les PDI de Saaba, des membres de l’amicale ont également bénéficié d’une session de renforcement de capacités sur le leadership managérial placée sous le thème : « le leadership féminin en milieu professionnelle : comment concilier le familial-sociale et le professionnel ? ». Fatoumata Traoré, Vice-présidente de l’Amifev a souligné que le choix du thème est en adéquation avec les réalités des conditions de travail de la femme, d’où la nécessité de cette initiative. « Pour être leaders, les femmes doivent se former en management et leadership », a-t-elle ajouté.

Cette formation a eu pour objectif d’outiller les participantes afin de leur permettre d’être des maillons essentiels dans le processus de développement du Burkina. « Les femmes ont plus que besoin de s’affirmer en ce 21ème siècle. Et cela passe nécessairement par la solidarité féminine, les formations en leadership managérial. Les femmes doivent aussi participer au progrès et au développement des sociétés », a indiqué Toussida Ouédraogo, formatrice.

Cette initiative a été appréciée par les participantes. « Nous avons besoins de contribuer au développement de nos sociétés, mais sans formation cela serait difficile pour atteinte nos objectifs. Cette journée de formation est la bienvenue, grand merci à la direction. La formation a été très bénéfique pour nous », a déclaré Thérèse Sawadogo, une participante.

Pierre Badolo

Laisser un commentaire