🔮 ALERTE Bourzanga – Barkhane confirme son appui aĂ©rien. (CommuniquĂ©)

L’armĂ©e française Ă  travers l’opĂ©ration Barkhane a confirmĂ©, dimanche, son appui aux forces armĂ©es du Burkina dans l’attaque du dĂ©tachement militaire de Bourzanga dans le Centre-nord.

« Le samedi 21 mai, la force Barkhane est intervenue au Burkina Faso, Ă  la demande du partenaire burkinabĂš, alors que le dĂ©tacherent militaire de Bourzanga Ă©tait attaquĂ© par plus de 200 terroristes qui tentaient de s’emparer et de dĂ©truire un poste militaire des forces armĂ©es du Burkina Faso (FABF) », a indiquĂ© le communiquĂ© de l’état-major français.

Selon Barkhane, l’engagement en urgence d’une patrouille de M2000 – [avions de chasse Mirage] – en provenance de la base aĂ©rienne de Niamey combinĂ© Ă  la riposte dĂ©terminĂ©e des forces armĂ©es burkinabĂš a permis de faire Ă©chouer cette attaque majeure et d’infliger de lourdes pertes aux terroristes.

« La force Barkhane reste dĂ©terminĂ©e Ă  poursuivre le combat contre les groupes armĂ©s terroristes avec ses alliĂ©s sahĂ©liens, europĂ©ens et nord-amĂ©ricains », a rassurĂ© l’état-major français.

Samedi soir l’état-major du Burkina Faso avait confirmĂ© que l’attaque a Ă©tĂ© repoussĂ©e grĂące Ă  l’intervention combinĂ©e d’un hĂ©licoptĂšre Mi24, (NDLR fabrication russe), de l’armĂ©e BurkinabĂš, d’un avion de chasse Mirage 2000 de Barkhane venu de Niamey, de l’aviation nigĂ©rienne et de la Task Force (Forces spĂ©ciales) française Sabre basĂ©e Ă  Kamboinsin prĂšs de Ouagadougou.

L’attaque du dĂ©tachement de Bourzanga, mĂȘme si elle a Ă©tĂ© repoussĂ©e, a fait 5 soldats tuĂ©s, 10 soldats blessĂ©s et 35 terroristes neutralisĂ©s.

La riposte a permis de rĂ©cupĂ©rer du matĂ©riel chez les forces terroristes. « Un important lot de matĂ©riel a Ă©galement Ă©tĂ© saisi (un vĂ©hicule blindĂ© et 02 vĂ©hicules pick up armĂ©s, de l’armement individuel et collectif, des munitions, une quarantaine de motos, des moyens de communication, etc) », avait prĂ©cisĂ© l’armĂ©e BurkinabĂš.

Lamine Traoré

Laisser un commentaire