🔮 URGENT Bourzanga – 5 soldats tuĂ©s, 10 autres blessĂ©s et 30 « terroristes » abattus dans l’attaque du dĂ©tachement. (ArmĂ©e)

5 soldats ont Ă©tĂ© tuĂ©s et 10 autres blessĂ©s, samedi, dans l’attaque du dĂ©tachement militaire de Bourzanga, (Province du Bam, rĂ©gion du centre- Nord), a annoncĂ© l’état-major. 

Selon le communiquĂ© de l’état-major, les assaillants sont « venus en trĂšs grand nombre et lourdement Ă©quipĂ©s ».

Les soldats du dĂ©tachement, toujours selon le communiquĂ©, ont « vigoureusement riposté » Ă  l’attaque et les prĂ©sumĂ©s terroristes ont « dĂ» battre en retraite face Ă  la puissance de feu des Ă©lĂ©ments du dĂ©tachement et Ă  l’intervention de l’aviation ».

Le communiqué précise que 30 présumés terroristes ont été abattus. 

« En plus de l’armement (individuel et collectif), des munitions, des motos (une trentaine) et des moyens de communication rĂ©cupĂ©rĂ©s, un vĂ©hicule blindĂ© et des pickup armĂ©s, utilisĂ©s par les terroristes pour attaquer la base ont Ă©tĂ© Ă©galement saisis », indique le communiquĂ©.

« Dans leur dĂ©bandade », pour reprendre les termes du communiquĂ©, « plusieurs terroristes dont certains blessĂ©s, se sont fondus aux populations civiles pour tenter d’échapper Ă  la poursuite des militaires ». L’état-major assure que les opĂ©rations de ratissage et de sĂ©curisation se poursuivent dans la zone.

Le jeudi, 11 soldats ont Ă©tĂ© tuĂ©s dans l’attaque du dĂ©tachement militaire de Madjoari dans l’Est du pays et 20 autres blessĂ©s. L’Etat-major a qualifiĂ© l’attaque de « complexe » avec des tirs d’obus et de tirs directs sur la base.

À Madjoari, plusieurs sources locales ont indiquĂ© que le dĂ©tachement est tombĂ© dans les mains des assaillants. « Les dĂ©gĂąts sont Ă©normes. Ils ont emportĂ© du matĂ©riel », avaient affirmĂ© ces sources.

Lamine Traoré

Article précédentBurkina le 18h 15 du 20
Article suivantBurkina le 12h 15 du 21 mai
Lamine TraorĂ© est journaliste depuis prĂšs d’une dizaine d’annĂ©es. Il a intĂ©grĂ© Radio OmĂ©ga en 2013, la principale radio privĂ©e d’information au Burkina. Ce reporter qui a plusieurs fois dirigĂ© le service multimĂ©dia, est aujourd’hui l’un des rĂ©dacteurs de la radio. TrĂšs polyvalent, en radio, au web comme en tĂ©lĂ©vision, Lamine TraorĂ© est confirmĂ© en mars 2018 Correspondant de la Voix de l’AmĂ©rique (VOA Afrique) / Service Afrique francophone. Depuis lors, il rĂ©alise des reportages aussi bien pour la radio que pour la tĂ©lĂ©. Lamine TraorĂ© a beaucoup voyagĂ© et a rĂ©alisĂ© des reportages en Afrique, en Europe et en Asie.

Laisser un commentaire