🔮 Burkina – Damiba appelle les soldats Ă  plus d’engagement

Le PrĂ©sident Paul-Henri Damiba qui a entamĂ©, jeudi, une visite de 48h Ă  Bobo-Dioulasso pour « remonter le moral de la troupe » a appelĂ© les soldats Ă  plus d’engagement dans la lutte contre le terrorisme.

Le PrĂ©sident Damiba a affirmĂ© qu’il n’y a pas que des questions de matĂ©riels qui peuvent se poser, mais, « c’est l’engagement du cƓur qui va [aider le pays] Ă  gagner cette guerre ». « Nous pensons qu’avant de payer des hĂ©licoptĂšres qui sont nĂ©cessaires Ă  notre sens, il faut d’abord des Hommes engagĂ©s. Le point clĂ© c’est d’abord l’Homme, ensuite le matĂ©riel vient renforcer », a-t-il indiquĂ© aux forces de dĂ©fense et de sĂ©curitĂ© rĂ©unies au Camp OuĂ©zzin-Coulibaly.

« C’est un idĂ©al de patriotisme, c’est un idĂ©al de restauration, c’est un idĂ©al de sauvegarde de notre pays qui anime la Transition », a dĂ©clarĂ© le chef de l’État, justifiant les raisons du coup d’Etat.

« Nous sommes convaincus que l’élan dĂ©clenchĂ©, ce qui semble lent au niveau de la Transition Ă  se concrĂ©tiser sur le terrain, ira Ă  son terme au prix de nos vies, au prix de nos sacrifices, au prix de nos sueurs et de notre sang », a dit le PrĂ©sident Damiba.

« Si les gens pensent que ce sont les Chinois, les Russes, les Vietnamiens qui vont venir nous sauver, ce sont des faux dĂ©bats, si c’est notre pays, c’est nous d’abord », a terminĂ© le Lieutenant-colonel Paul-Henri Damiba.

La situation sĂ©curitaire elle continue de se dĂ©grader malgrĂ© les assurances du PrĂ©sident du Faso. 11 soldats ont Ă©tĂ© tuĂ©s, jeudi, dans l’attaque du dĂ©tachement militaire de Madjoari (Est) et 20 autres blessĂ©s.

L’Etat-major a qualifiĂ© l’attaque de « complexe » avec des tirs d’obus et de tirs directs sur la base.

Plusieurs sources locales indiquent que le détachement est tombé dans les mains des assaillants. « Les dégùts sont énormes. Ils ont emporté du matériel », affirment ces sources.

Lamine Traoré

Article précédentBurkina le 6h 15 du 20 mai
Article suivantBurkina : sit-in des travailleurs de l’ONATEL
Lamine TraorĂ© est journaliste depuis prĂšs d’une dizaine d’annĂ©es. Il a intĂ©grĂ© Radio OmĂ©ga en 2013, la principale radio privĂ©e d’information au Burkina. Ce reporter qui a plusieurs fois dirigĂ© le service multimĂ©dia, est aujourd’hui l’un des rĂ©dacteurs de la radio. TrĂšs polyvalent, en radio, au web comme en tĂ©lĂ©vision, Lamine TraorĂ© est confirmĂ© en mars 2018 Correspondant de la Voix de l’AmĂ©rique (VOA Afrique) / Service Afrique francophone. Depuis lors, il rĂ©alise des reportages aussi bien pour la radio que pour la tĂ©lĂ©. Lamine TraorĂ© a beaucoup voyagĂ© et a rĂ©alisĂ© des reportages en Afrique, en Europe et en Asie.

Laisser un commentaire