🔮 ALERTE Retrait du Mali du G5 Sahel – Le Tchad exhorte le Mali Ă  « reconsidĂ©rer sa position »

Le Président du Tchad par ailleurs Président en exercice du G5 Sahel Mahamat Idriss Déby Itno, a exhorté le Mali à reconsidérer sa position de retrait de la force conjointe du G5 Sahel.

« C’est avec une vive prĂ©occupation que le PrĂ©sident en exercice du G5 Sahel, le GĂ©nĂ©ral Mahamat Idriss DĂ©by Itno, PrĂ©sident du Conseil Militaire de Transition, PrĂ©sident de la RĂ©publique du Tchad, Chef de l’Etat, a appris par le biais d’un communiquĂ© rendu public le 15 mai 2022, la dĂ©cision du gouvernement de la RĂ©publique du Mali de se retirer de tous les organes et instances du G5 Sahel, y compris de la Force conjointe », peut-on lire dans le communiquĂ©.

Le Président en exercice du G5 Sahel, « tout en prenant en compte les raisons avancées pour
justifier cette dĂ©cision lourde de consĂ©quences pour l’ensemble du G5 Sahel, note avec regret sa prise sans consultations prĂ©alables », indique le communiquĂ©.

Mahamat Idriss DĂ©by Itno dit rĂ©itĂ©rer son ferme engagement Ă  tout mettre en Ɠuvre pour prĂ©server l’unitĂ© et la cohĂ©sion du G5 Sahel, qui pour lui, est « un instrument de coopĂ©ration irremplaçable en matiĂšre de mutualisation d’efforts, des moyens et d’actions de ses Etats membres face aux dĂ©fis de dĂ©veloppement et de sĂ©curité ».

« Devant l’expansion du terrorisme qui ne cesse de s’Ă©tendre au-delĂ  du Sahel pour toucher les pays cĂŽtiers de l’Afrique de l’Ouest, sans compter les flĂ©aux sous-jacents comme la circulation illicite des armes et de la drogue, ainsi que le dĂ©veloppement de la criminalitĂ© transnationale auxquelles aucun des États sahĂ©liens ne peut faire face seul, le PrĂ©sident en exercice du G5 Sahel exhorte le gouvernement de la RĂ©publique du Mali Ă  reconsidĂ©rer sa position pour permettre aux efforts en cours visant Ă  apporter une solution Ă  ses prĂ©occupations Ă  travers la tenue imminente d’une confĂ©rence des Chefs d’Etat et de Gouvernement dans le pays du siĂšge », note le communiquĂ©.

Le PrĂ©sident du Tchad a rappelĂ© « la responsabilitĂ© de chacun des États membres dans la prĂ©servation et la consolidation de stratĂ©gies communes mises en place pour protĂ©ger [les] populations victimes des attaques barbares, les plongeant dans la
désolation, les déplacements forcés et le dénuement total ».

« L’heure est extrĂȘmement grave pour laisser le G5 Sahel se disloquer », affirme le PrĂ©sident DĂ©by qui « lance un vibrant appel Ă  tous les États membres Ă  conjuguer leurs efforts pour sauvegarder et renforcer le G5 Sahel ».

 

Lamine Traoré

Article prĂ©cĂ©dentBurkina – Manifestation Ă  HoundĂ© : le calme est revenu
Article suivantRevue de presse du 20 mai 2022
Lamine TraorĂ© est journaliste depuis prĂšs d’une dizaine d’annĂ©es. Il a intĂ©grĂ© Radio OmĂ©ga en 2013, la principale radio privĂ©e d’information au Burkina. Ce reporter qui a plusieurs fois dirigĂ© le service multimĂ©dia, est aujourd’hui l’un des rĂ©dacteurs de la radio. TrĂšs polyvalent, en radio, au web comme en tĂ©lĂ©vision, Lamine TraorĂ© est confirmĂ© en mars 2018 Correspondant de la Voix de l’AmĂ©rique (VOA Afrique) / Service Afrique francophone. Depuis lors, il rĂ©alise des reportages aussi bien pour la radio que pour la tĂ©lĂ©. Lamine TraorĂ© a beaucoup voyagĂ© et a rĂ©alisĂ© des reportages en Afrique, en Europe et en Asie.

Laisser un commentaire