🔮 Sahel – L’ONU « condamne » le retrait du Mali du G5 Sahel

Le Conseil de sĂ©curitĂ© de l’ONU rĂ©uni mercredi a condamnĂ© le retrait du Mali de la force rĂ©gionale.

Les membres du Conseil espĂšrent que Bamako prendra ses responsabilitĂ©s et continuera le dialogue avec ses voisins pour lutter contre la menace terroriste. Le Conseil a rĂ©clamĂ© un renforcement du mandat de la Minusma. Les Nations unies ont appelĂ© Ă  la reprise du dialogue entre Bamako et les voisins de la CEDEAO et ont rĂ©clamĂ© que les rencontres reprennent que ce soit celle des ministres de la DĂ©fense du G5, annulĂ©e en novembre 2021, ou celle des chefs d’État, tenue traditionnellement en fĂ©vrier.

De nombreux membres du Conseil disent attendre avec impatience les rĂ©sultats de l’évaluation stratĂ©gique conjointe sur le G5, une Ă©tude pilotĂ©e par Mahamadou Issoufou, l’ancien prĂ©sident du Niger. Cette Ă©valuation a Ă©tĂ© dĂ©cidĂ©e en dĂ©cembre 2021 lors de la confĂ©rence ONU-Union africaine et elle doit proposer des pistes pour amĂ©liorer la force du G5.

Toutefois, tous les membres du Conseil sont revenus sur le retrait du Mali du G5 Sahel et quasiment tous ont dit le regretter. Au nom du groupe africain, l’ambassadeur du Ghana a martelĂ© qu’un seul pays ne pouvait lutter, seul, contre le terrorisme.

Avec RFI

Article précédentRevue de presse du 19 mai 2022
Article suivantBurkina le 18h 15 du 19 mai
Lamine TraorĂ© est journaliste depuis prĂšs d’une dizaine d’annĂ©es. Il a intĂ©grĂ© Radio OmĂ©ga en 2013, la principale radio privĂ©e d’information au Burkina. Ce reporter qui a plusieurs fois dirigĂ© le service multimĂ©dia, est aujourd’hui l’un des rĂ©dacteurs de la radio. TrĂšs polyvalent, en radio, au web comme en tĂ©lĂ©vision, Lamine TraorĂ© est confirmĂ© en mars 2018 Correspondant de la Voix de l’AmĂ©rique (VOA Afrique) / Service Afrique francophone. Depuis lors, il rĂ©alise des reportages aussi bien pour la radio que pour la tĂ©lĂ©. Lamine TraorĂ© a beaucoup voyagĂ© et a rĂ©alisĂ© des reportages en Afrique, en Europe et en Asie.

Laisser un commentaire