🔮 Burkina – « Une nation unie est une armĂ©e invincible ». (Ministre de La DĂ©fense)

Le ministre de la DĂ©fense, le GĂ©nĂ©ral BarthĂ©lĂ©my SimporĂ© a appelĂ©, mardi, Ă  l’assemblĂ©e lĂ©gislative de Transition, Ă  l’union des BurkinabĂš pour faire face au terrorisme.« Une nation unie est une armĂ©e invincible, nous en sommes convaincus, mais une nation divisĂ©e est une proie facile pour l’ennemi ».

Selon le ministre de la DĂ©fense, « l’enjeu sur lequel s’est engagĂ© la transition est qu’aucun sacrifice ne sera de trop pour sauver la nation ». « Unis, nous remporterons la victoire assurĂ©e, mais dĂ©sunis, nous la perdrons fatalement », a-t-il ajoutĂ©.

« (…) certains coups que nous subissons semblent remettre en cause nos efforts et semer le doute dans l’esprit de nos concitoyens », explique le ministre SimporĂ©.

« Je voudrais saisir cette opportunitĂ© pour renouveler l’appel du gouvernement Ă  la mobilisation gĂ©nĂ©rale, Ă  l’unitĂ© d’action de notre nation », indique-t-il. « Contre la violence terroriste, l’union de tous les fils et filles de notre mĂšre patrie autour du gouvernement de transition et des FDS est une condition nĂ©cessaire Ă  la victoire », a insistĂ© le gĂ©nĂ©ral AimĂ© BarthĂ©lĂ©my SimporĂ©.

Une nouvelle approche de lutte contre le terrorisme

Le ministre de La DĂ©fense parle d’une nouvelle approche. « Nous avons des approches qui restent pour l’instant confidentielles mais sachez que nous sommes conscients que l’une des conditions sine qua non de la victoire rĂ©sidera dans notre capacitĂ© Ă  trouver les meilleures stratĂ©gies de coopĂ©ration opĂ©rationnelle avec les voisins et aussi avec les partenaires internationaux« , a affirmĂ© le gĂ©nĂ©ral BarthĂ©lĂ©my SimporĂ©

Le ministre annonce par ailleurs une certaine réorganisation des Volontaires pour la défense de la patrie (VDP) pour les rendre plus opérationnels.

« Le nouveau concept, c’est d’abord rĂ©organiser les VDP. Il faut savoir que les textes qui existaient dans leur application, il faut donc les rĂ©organiser dans leur emploi, dans leur rattachement organique et surtout de permettre Ă  faire en sorte que nous ayons de meilleures synergies opĂ©rationnelles avec ces VDP, tout en les encadrant », explique-t-il.

« L’option c’est donc de pouvoir encadrer l’action mĂȘme des VDP pour une meilleure efficacitĂ©, parce que parfois, on nous reprochait de voir qu’ils sont un peu isolĂ©s et quand ils sont isolĂ©s, ils sont des proies faciles des groupes terroristes », a notĂ© BarthĂ©lĂ©my SimporĂ©.

« Donc c’est de pouvoir les arrimer avec des modules opĂ©rationnels beaucoup plus forts, pour leur permettre d’ĂȘtre plus efficaces. Et Ă  terme, lorsque nous aurons rĂ©ussi Ă  ramener une plus grande quiĂ©tude, permettre partout oĂč il y a besoin d’avoir les VDP qu’ils puissent exister sous des modules d’appui Ă  la sĂ©curitĂ© et au renseignement« , a rassurĂ© le ministre.

 

Lamine Traoré

Article prĂ©cĂ©dentBurkina : SĂ©ance d’aĂ©robic au profit du personnel de OmĂ©ga medias
Article suivantBurkina : Diner gala du personnel de Oméga médias
Lamine TraorĂ© est journaliste depuis prĂšs d’une dizaine d’annĂ©es. Il a intĂ©grĂ© Radio OmĂ©ga en 2013, la principale radio privĂ©e d’information au Burkina. Ce reporter qui a plusieurs fois dirigĂ© le service multimĂ©dia, est aujourd’hui l’un des rĂ©dacteurs de la radio. TrĂšs polyvalent, en radio, au web comme en tĂ©lĂ©vision, Lamine TraorĂ© est confirmĂ© en mars 2018 Correspondant de la Voix de l’AmĂ©rique (VOA Afrique) / Service Afrique francophone. Depuis lors, il rĂ©alise des reportages aussi bien pour la radio que pour la tĂ©lĂ©. Lamine TraorĂ© a beaucoup voyagĂ© et a rĂ©alisĂ© des reportages en Afrique, en Europe et en Asie.

Laisser un commentaire