Bobo Dioulasso : une journée de prière pour la paix organisée par l’association Waldé fulbé et Madpoid

L’association Waldé fulbé en collaboration avec le Mouvement des Associations pour le Développement et la Protection des Orphelins et Enfants Démunis (Madpoid) a organisé le samedi 14 mai 2022 à la maison de la culture Monseigneur Anselme Titiama Sanou de Bobo-Dioulasso une journée de prière pour la paix.

Les autorités religieuses, coutumières et administratives ont pris part à cette prière. Entre Lecture de Coran, prêche, et prières, des leaders religieux et coutumiers ont communié au nom de la paix. « Nous pensons qu’il est nécessaire d’associer dieu dans cette lutte contre le mal du siècle car l’être humain à lui seul ne peut pas. La preuve est que depuis 2015, le Burkina est dedans et jusque-là, aucune solution n’a été trouvée. Donc nous sommes venus implorer dieu, demander sa miséricorde pour qu’il ramène la paix au Burkina Faso », a indiqué Zarata Zoungrana, coordinatrice du mouvement des associations pour le développement et la protection des orphelins et des enfants démunis (Mapoed). Elle a également invité les femmes à être des bonnes épouses pour bénéficier des enfants bénis.

Une paix durable passe nécessairement par la réussite d’un Bon vivre ensemble, c’est pourquoi cette journée se veut aussi un moment de réflexion sur des thèmes de savoir vivre, selon Amadou Sidibé, secrétaire General adjoint de l’association Waldé fulbé.

« Chaque année depuis maintenant trois ans nous-nous retrouvons après le ramadan pour discuter autour d’un thème sur la cohésion sociale et le vivre ensemble et comment ramener les gens à la raison. Avant l’avènement du terrorisme les gens vivaient en parfait solidarité, mais ce n’est plus le cas », a-t-il déclaré.

Ndiaye Ouedraogo/Sanou

Laisser un commentaire