🔮 Burkina Perkoa – Encore 120 millions de litres d’eau Ă  pomper 28 jours aprĂšs l’inondation de la mine

Avec nos envoyés spéciaux

Les responsables de la mine ont fait le point des travaux de sauvetage depuis le 16 avril, date de l’inondation, jusqu’à ce jour, 13 mai.

Il ressort que les travaux avancent. Une quarantaine de millions de litres d’eau a dĂ©jĂ  Ă©tĂ© pompĂ©e et il reste environ 120 millions de litres dans la mine, a indiquĂ© l’équipe de sauvetage. Mais les sauveteurs ne sont pas obligĂ©s de pomper toute cette quantitĂ© d’eau dans la recherche des disparus si tous les mineurs ont pu se retrancher dans la chambre de refuge. 

Mais 28 jours aprùs l’inondation, rien ne dit qu’un ou tous les mineurs s’y trouvent.

Selon les sauveteurs, la chambre de refuge qui suscite tant d’espoir est situĂ©e Ă  environ 7,3 mĂštres en vertical. Mais comme la descente dans le sous sol n’est pas verticale alors en distance rĂ©elle, c’est 60 mĂštres avec des galeries contenant Ă©galement de l’eau, prĂ©cisent-ils. Du coup, il arrive d’avancer seulement d’un mĂštre aprĂšs avoir pomper plus de 2 millions de litres d’eau, indique l’équipe.

La question de la plongĂ©e des sapeurs-pompiers jusqu’à la chambre de refuge pour constater si des gens s’y trouvent a Ă©tĂ© Ă©voquĂ©e. 

Les pompiers ont affirmĂ© que leur matĂ©riel ne leur permet pas de faire une plongĂ©e d’une grande profondeur dĂšs le dĂ©but de l’opĂ©ration. 

A cette difficultĂ©, s’est ajoutĂ©e la qualitĂ© de l’eau qui est trouble car contenant de la boue qui avoisine par endroits 1,5 mĂštre. 

Selon les sauveteurs, 24 pompes sont mobilisĂ©es pour vider l’eau de la mine. L’équipe de sauvetage envisage installer dans les prochains jours une 3e ligne de pompage si les conditions le permettent. 

Aujourd’hui 13 mai 2022 cela fait 28 jours exactement que les 6 burkinabĂš, un tanzanien et un zambien sont portĂ©s disparus dans le sous sol de la mine de Perkoa Ă  la suite d’une inondation le samedi 16 avril dernier.

Sabouna Ouédraogo, Aziz Abdoul Zoulabou, envoyés spéciaux 

Article prĂ©cĂ©dentÉditorial du 13 mai avec OuĂ©zen Louis OULON
Article suivantRevue de presse du 13 mai 2022
Lamine TraorĂ© est journaliste depuis prĂšs d’une dizaine d’annĂ©es. Il a intĂ©grĂ© Radio OmĂ©ga en 2013, la principale radio privĂ©e d’information au Burkina. Ce reporter qui a plusieurs fois dirigĂ© le service multimĂ©dia, est aujourd’hui l’un des rĂ©dacteurs de la radio. TrĂšs polyvalent, en radio, au web comme en tĂ©lĂ©vision, Lamine TraorĂ© est confirmĂ© en mars 2018 Correspondant de la Voix de l’AmĂ©rique (VOA Afrique) / Service Afrique francophone. Depuis lors, il rĂ©alise des reportages aussi bien pour la radio que pour la tĂ©lĂ©. Lamine TraorĂ© a beaucoup voyagĂ© et a rĂ©alisĂ© des reportages en Afrique, en Europe et en Asie.

Laisser un commentaire