🔮 ALERTE Burkina – Attaque de la prison de Nouna – Une quinzaine de dĂ©tenus se sont signalĂ©s, prĂšs d’une cinquantaine toujours dans la nature. (Procureur)

Suite Ă  l’attaque de la prison de Nouna, Kossi (Boucle du Mouhoun), une quinzaine de dĂ©tenus se sont signalĂ©s Ă  ce jour selon le procureur du Faso prĂšs le Tribunal de grande instance de Nouna. PrĂšs d’une cinquantaine de prisonniers sont toujours dans la nature. L’intĂ©gralitĂ© du communiquĂ© du Procureur du Faso prĂšs le Tribunal de grande instance de Nouna.

 

Dans la nuit du samedi 07 au dimanche 08 mai 2022, la Maison d’ArrĂȘt et de Correction de Nouna (MACN) a Ă©tĂ© la cible d’une attaque terroriste qui a occasionnĂ© le dĂ©cĂšs d’un Volontaire pour la dĂ©fense de la patrie (VDP), des blessĂ©s (deux dĂ©tenus), d’importants dĂ©gĂąts matĂ©riels et le dĂ©part des dĂ©tenus de ladite maison d’arrĂȘt au nombre de soixante-deux (62).

En attendant des mesures concrĂštes pour permettre auxdits dĂ©tenus de se mettre en position rĂ©guliĂšre, ils sont tous, sans exception, invitĂ©s Ă  se rendre dans les meilleurs dĂ©lais aux unitĂ©s de police judiciaire de Nouna, Ă  toute autre unitĂ© de police judiciaire ou devant tout parquet de leurs rĂ©sidences, pour se faire enregistrer tout en restant Ă  la disposition de la justice jusqu’à nouvel ordre.

Je voudrais, d’ores et dĂ©jĂ , fĂ©liciter les dĂ©tenus qui se sont dĂ©jĂ  signalĂ©s (une quinzaine) dans certaines unitĂ©s de police judiciaire pour leur civisme.

Tous ceux ou celles qui ne se soumettront pas à cette mesure seront considérés comme des détenus évadés et traités(e) comme tel(s).

Le Tribunal de grande instance de Nouna Ă  travers mon Parquet prĂ©sente ses condolĂ©ances Ă  la famille du VDP succombĂ© Ă  ses blessures, souhaite prompt rĂ©tablissement aux blessĂ©s et exprime ses encouragements Ă  l’endroit de la Garde de sĂ©curitĂ© pĂ©nitentiaire, de la police nationale et de la gendarmerie nationale qui risquent leurs vies tous les jours pour assurer la sĂ©curitĂ© de la population de la Kossi en particulier et de notre pays en gĂ©nĂ©ral.

Fait Ă  Nouna, le 11 mai 2022
Le Procureur du Faso

N. Armel SAMA

Laisser un commentaire